Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Sarkozy promet la TVA à 5,5 %, et Dutreil renforce l'aide à l'emploi

Paul Fedele
Lors du congrès marseillais de l'Umih, Nicolas Sarkozy a promis une baisse de la TVA s'il était élu alors que Renaud Dutreil a présenté une amélioration des aides à l'emploi. Une manière de préparer le terrain alors que s'ouvrent le 6 décembre, des négoc
« Ce n'est pas moi qui ai promis, mais c'est moi qui vais tenir ». Cette phrase de Nicolas Sarkozy, prononcée le 1er décembre lors de son intervention au congrès de l'Umih, restera dans les annales. Elle a eu en tout cas l'effet attendu. Ovationnée par la salle, sa prise de position claire pour la baisse de la TVA dans la restauration était une réponse précise et engagée à l'intervention préalable de Philippe Villalon. Le président de la branche restauration avait accusé Jacques Chirac d'avoir abandonné les restaurateurs au sommet de Bruxelles en 2005 et d'avoir trahi leur confiance. « Je dirai tout avant parce que je ferai tout après », a précisé le candidat Sarkozy qui n'a pas manqué de rappeler que la baisse de TVA ne pouvait conduire à une concurrence déloyale envers les restaurateurs européens. Et que si certains pays comme l'Allemagne ou la Slovénie, avaient pu augmenter et baisser la TVA à leur guise sans que personne n'y trouve à redire, pourquoi la France ne pouvait-elle pas le faire sur des produits non délocalisables sans attendre l'unanimité de ses partenaires. 
Si les propos de Nicolas Sarkozy ont déclenché de vifs applaudissements, ceux de Renaud Dutreil, présenté par André Daguin, comme un « partenaire », ont également reçu un très bon accueil. D'autant que le ministre des PME, du Commerce, de l'Artisanat et des Professions libérales, n'était pas venu les mains vides. Au-delà de l'application au 1er janvier du contrat de croissance signé en mai dernier et des aides afférentes (entre 24 et 114,4 euros par mois et par salarié et bientôt 180 euros), le ministre a fait part des nouvelles améliorations obtenues le matin même, par le Gouvernement par un amendement au plan de loi de finances 2007. A savoir que l'aide devrait être maintenue au niveau de 114,4 euros jusqu'à 1,03 fois le SMIC (sous réserve du vote définitif de la loi fin décembre). Ce qui aura pour effet d'éviter une baisse brusque des aides dès que la rémunération excède le SMIC. Renaud Dutreil est aussi revenu sur le dispositif de dotation provision pour investissement  dont l'assiette sera étendue dès le 1er janvier 2007, non plus seulement à la sécurité alimentaire mais aussi à l'ensemble des dépenses de mises aux normes (hygiène, sécurité, insonorisation, protection contre l'incendie, lutte contre la tabagisme, accessibilité aux handicapés.). De même, un mécanisme d'amortissement accéléré sera mis en place en faveur des dépenses de mise aux normes et d'achats de matériels de sécurité ainsi qu'une mesure de financement des murs. Enfin, le ministre a annoncé que pour les « extras » au SMIC, les professionnels seraient totalement exonérés de charges patronales (dans une certaine limite a-t-il précisé ensuite en conférence de presse) et qu'il tenait à l'instauration d'un titre de maître restaurateur.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
26 sep - Paris
La RHD à l’heure du Healthy

Quels leviers pour relever les défis du mieux-manger ?

05 dé - Paris
CONGRÈS RHD

Quelles solutions mettre en place pour la consommation de demain ?

Nous vous recommandons

Appel à candidature Trophée Jean Rougié

Appel à candidature Trophée Jean Rougié

Le Trophée Jean Rougié du foie gras et de la truffe 2020 se tiendra le samedi 18 janvier lors de la Fête de la Truffe à Sarlat. Cette édition 2020 sera présidée par le chef Christophe Müller,[…]

  Restau’co nouveau membre du CNIEL

Restau’co nouveau membre du CNIEL

Valo Resto Pro renforce son maillage

Valo Resto Pro renforce son maillage

Natexpo : Zoom sur la restauration

Natexpo : Zoom sur la restauration

Plus d'articles