Salsamenteria di Parma : l’ambassadeur de l’art de vivre parmesan à Paris

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Salsamenteria di Parma : l’ambassadeur de l’art de vivre parmesan à Paris

Comme toute Trattoria parmesane « Manger, boire et faire son marché » est le crédo de la Salsamenteria di Parma, à la fois restaurant, bar et épicerie fine. Cette vitrine de l’art de vivre parmesan vient d’ouvrir ses portes à Paris, Rue Saint-Georges, dans le 9ème arrondissement.

La nouvelle Trattoria invite à voyager et à découvrir toutes les facettes de la capitale d’Emilie-Romagne : dans l’assiette avec des spécialités parmesanes exclusives, dans le verre avec des cuvées de vignerons locaux et dans l’ambiance avec la musique du maestro Giuseppe Verdi jouée au piano ou chantée par les membres du restaurant eux-mêmes.

La Salsamenteria di Parma s’inspire  de la "food valley parmesane" : des produits typiques qui ont fait son succès dans le monde comme le Jambon de Parme, le Culatello, le Parmiggiano Reggiano ; des plats-signature comme les Tortelli di Zucca (potiron et amaretti) ou d’Erbetta (blettes et ricotta), ou encore les anolini (petites ravioles à la viande toujours agrémentées de sauces goûteuses) ainsi que des desserts mythiques comme la Sbrisolona et le Saucisson au chocolat.

Tous sont pour la plupart importés d’Emilie-Romagne et soigneusement sélectionnés.

Une attention particulière est portée à leur origine qui est la quintessence même du menu de la Salsamenteria di Parma.

Le même soin est apporté aux vins de la Trattoria. La région d’Emilie-Romagne est réputée pour ses vignes plantées sur les plaines du Pô et donnent naissance, entre autres, au Lambrusco avec sa robe violette, ses bulles vives et fraîches qui invitent immédiatement à la fête et au partage ; et dont ses variantes, douces ou brutes, exalteront les produits de l’infini terroir émilien.

Et une épicerie fine pour « Faire son marché ». La Salsamenteria à emporter  c’est une offre allant de  la charcuterie au vin en passant par les plateaux et plats proposés dans le menu du restaurant, tous peuvent être dégustés à la maison. Bien qu’il faille le comprendre comme un synonyme à l’Osteria (la table d’hôtes), la « Salsamenteria » - littéralement l’endroit où l’on mange les petites sauces - offre la possibilité de les emporter chez soi.

Dans chacun des restaurants, toute la générosité et le sens de l’hospitalité de la région sont célébrés à l’occasion d’un repas, petit ou grand, qui ne commencera jamais sans les petites sauces artisanales de la Salsamenteria produites à Piacenza (Emilie-Romagne) : salsina di parmigiano (sauce au parmesan), salsina di carciofi (sauce à l’artichaut), salsina rossa (sauce aux poivrons), salsina di verde (sauce verte), salsina di scalogno (sauce à l’échalote), salsina giardiniera (sauce jardinière).

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
05
dé - Paris
CONGRÈS RHD 2022

Fidélité, ancrage territorial, expérience…quelles redéfinitions de l’écosystème de la RHD

05
dé - Paris
IN-NEO AWARDS

Primer les acteurs qui participent a l’évolution de la RHD

Nous vous recommandons

Comatec met ses habits de fête

Comatec met ses habits de fête

A l’occasion des fêtes de fin d’année, Comatec lance des coffrets pratiques et chics à destination de la restauration commerciale et des boulangeries-viennoiseries-pâtisseries.Comatec propose de séduire la clientèle avec des...

Fleurus Café renaît avec Carte Financement

Fleurus Café renaît avec Carte Financement

Aux Buttes-Chaumont, le pavillon Puebla se transforme en chalet de montagne

Aux Buttes-Chaumont, le pavillon Puebla se transforme en chalet de montagne

Pizza Cosy vire à l’Ouest

Pizza Cosy vire à l’Ouest

Plus d'articles