Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Saison d'hiver 2008, les restaurateurs subissent la baisse du pouvoir d'achat

La rédaction de Néorestauration
Réservations de dernière minute, importance des prévisions météo dans la prise de décision, comportement "zapping" des clients, les tendances de fonds du tourisme observées depuis plusieurs années, se confirment. Pour la saison d'hiver 2008, on note une réduction de la durée de séjour et pour les restaurateurs un manque à gagner lié à la compression des dépenses.

L'Umih vient de livrer le compte-rendu d'une enquête réalisée par e-mailing et au téléphone dans chaque département sur la saison d'hiver 2008.  Résultat : un bon démarrage de la saison d'hiver avec des disparités selon les régions.

Baisse du pouvoir d'achat
Des conditions d'enneigement et une météo excellentes ont été les moteurs de cette saison d'hiver.  Malgré des tarifs de plus en plus élevés, les vacanciers sont partis à la montagne. Et davantage les clientèles étrangères que les français. Les taux d'occupation sont compris entre 60 et 70 % en moyenne. Les séjours de 7 nuités diminuent au profit de week-ends prolongés ou de séjours d'environ 3 nuités notamment dans le Jura, les Vosges et l'Auvergne. La cause : la baisse du pouvoir d'achat, précisent les professionnels de ces régions.

Finis les à-côtés au restaurant
Cette baisse du pouvoir d'achat est surtout ressentie par les restaurateurs qui notent une vraie modification des habitudes de consommation. Si la baisse de fréquentation des restaurants le midi est claire, il en est de même le soir avec notamment la suppression des à-côtés comme les apéritifs, le vin, le café et la prise d'un seul plat, voire d'un plat pour 2. Les clients regardent à la dépense.


En région PACA, la saison a bien démarré et s'annonce bien engagée jusqu'à Pâques. Dans les Alpes-Maritimes, la clientèle étrangère est au rendez-vous et même en progression grâce aux prix pratiqués par les compagnies low cost ou aux navettes économiques qui relient l'aéroport de Nice aux stations (1 €).
En Rhône-Alpes, la fréquentation est relativement satisfaisante mais moins que prévue dans les stations de l'Isère. Pour la Savoie et la Haute-Savoie, le taux de remplissage est très moyen pour le moment (-30 à - 40 % suivant les stations et les établissements).
Dans le Haut-Jura, la saison s'annonce très bonne comme dans les Vosges malgré l'absence de neige. En Auvergne, le taux est correct mais pour les professionnels, c'est la première fois que certains n'affichent pas complet durant les 4 semaines de vacances d'hiver.

Dans les Hautes-Pyrénées, meilleure saison que la précédente avec une fréquentation entre 60 et 70 %selon les stations.

 



Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

L’Institut Nutrition lance la 1ère édition de son Prix de Recherche

L’Institut Nutrition lance la 1ère édition de son Prix de Recherche

L’Institut Nutrition, Fondation d’entreprise Restalliance, décernera pour la 1ère année, en novembre 2020, un prestigieux Prix de Recherche d’une valeur de 10.000€ HT, lors des Journées[…]

Nestlé Professional : des guides de bonnes pratiques pour soutenir les professionnels

Nestlé Professional : des guides de bonnes pratiques pour soutenir les professionnels

Tables & Auberges de France : parution du guide 2020

Tables & Auberges de France : parution du guide 2020

 Brasseurs de France lance à la veille de l’été le site biere-tourisme.fr

Brasseurs de France lance à la veille de l’été le site biere-tourisme.fr

Plus d'articles