Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

abonné

Rungis concurrencé mais conforté

Jean-François Vuillerme

Sujets relatifs :

,
Rungis concurrencé mais conforté

Le pavillon de la marée, rénové, a rouvert le 2 décembre.

© PHOTO DR

La Semmaris dévoile une étude sur les sources d'approvisionnements en frais des restaurateurs indépendants d'île-de-France. Des résultats qui l'incitent à affiner encore son offre à la RHD.

La Semmaris, organisme de gestion du Min de Rungis, voulait identifier le niveau de pénétration des sociétés opérant sur le marché au sein de la restauration parisienne, et évaluer la perception et les attentes à leur égard. A sa demande, Conso CHD a donc interrogé les responsables achats de 993 restaurants indépendants, situés à Paris (48,04 % de l'échantillon) et en Île-de-France, 52,47 % de ces établissements déclarant un ticket moyen du repas hors boissons (TMR) inférieur à 15 E, et 47,53 % supérieur à 15 E.

L'enquête révèle d'abord qu'aucun circuit ou enseigne ne s'arroge plus de 50 % du marché. Elle souligne cependant la part importante des sociétés de cash & carry, leaders sur toutes les familles de produits, devant celles de Rungis, en deuxième ou troisième position. Metro figure d'ailleurs largement en tête des citations, tous types de circuit confondus. Pour les produits laitiers, l'enseigne culmine à 41,19 %, contre 5,44 % pour Promocash.

L'étude met aussi en évidence une disparité entre familles de produits. La part de marché de Rungis est plus forte dans les fruits & légumes et les poissons & coquillages, que dans les viandes et les produits laitiers. Les différences sont encore plus nettes en considérant le ticket moyen par repas. Plus la restauration monte en gamme, plus Rungis[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
03 dé - Paris
CONGRÈS RHD

Exigences du mieux-manger : comment innover et développer vos offres

Nous vous recommandons

McCain responsabilise les restaurateurs

McCain responsabilise les restaurateurs

Le spécialiste des frites a travaillé la qualité de ses pommes de terre et de son huile de friture. Mais le produit final dépend aussi de l'huile de friture choisie par les professionnels.En cette période où obésité et maladies cardiovasculaires[…]

01/05/2007 | L essentiel
Mövenpick marque sa différence

Mövenpick marque sa différence

HEINEKEN FRANCE REDOUBLE D'INITIATIVES EN FAVEUR DES CHR

HEINEKEN FRANCE REDOUBLE D'INITIATIVES EN FAVEUR DES CHR

FRANS EUSMAN, PRÉSIDENT DE HEINEKEN FRANCE

FRANS EUSMAN, PRÉSIDENT DE HEINEKEN FRANCE

Plus d'articles