Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Roule Galette, le premier fast-food de crêpes

ANNE-CLÉMENCE TILLETTE
Roule Galette,  le premier fast-food de crêpes

© Photos : Emmanuel VIVENOT

Lancé en mars à Paris, Roule Galette propose de voir la crêpe sous un autre jour, tout en s'adaptant aux modes de consommation pressés d'aujourd'hui.

« Pourquoi ne pas faire avec la crêpe ce qu'a fait McDonald's avec le hamburger ? » Telle est l'idée de départ de Dominique Olivier. L'ancien fondateur du réseau de bronzage Point Soleil vient de lancer un concept baptisé Roule Galette. Le principe : un fast-food de galettes de sarrasin et de crêpes de froment à consommer sur place ou à emporter. « J'ai voulu renouveler le contexte de consommation de la crêpe, qui n'a pas évolué depuis cinquante ans, souligne-t-il. Loin des crêperies traditionnelles, Roule Galette se positionne comme une alternative à la restauration rapide à base de viande, sandwich ou pizza. »

Un premier restaurant a ouvert en mars dans le 13e arrondissement de Paris, rapidement suivi d'un second, rue des Pyrénées, dans le 20e. Ce dernier propose 65 places assises réparties entre la salle principale et la terrasse. À l'intérieur, deux ambiances : un côté restauration rapide avec des tables hautes pour quatre personnes, et un espace lounge offrant des fauteuils confortables autour de tables basses. À l'arrière, des banquettes accueillent les groupes et les familles. Fauteuils en microfibres marron, tables blanches et chaises en plastique orange participent d'un décor contemporain, qui tranche avec le classique bleu et blanc des crêperies bretonnes.

LES FAMILLES, CIBLES PRIVILÉGIÉES

 

La cuisine est ouverte sur le comptoir pour accélérer la transmission des commandes et la réception des menus. Le client doit être servi en moins d'une minute trente. Grâce à cette ouverture, la cuisine devient spectacle. Le client observe en direct les deux préparatrices qui garnissent d'ingrédients frais les crêpes et les galettes (préparées à l'avance de façon automatisée), et constate le respect des normes d'hygiène. Jean-Patrick Loison, le directeur exploitation et développement, insiste : « L'hygiène est notre priorité. Nous n'avons pas mis de faïence aux murs de la cuisine, mais des panneaux de résine blanche, plus salissants, pour obliger à nettoyer souvent. »

Au-dessus du comptoir, quatre écrans plasma font défiler les menus. L'offre déjeuner démarre à 4,90 euros. Le menu complet (galette + crêpe + boisson) est compris entre 7,90 et 9,90 euros. Les familles font partie de la cible privilégiée de Roule Galette, avec un menu enfant Crêpito à 5,50 euros et des offres en cours de développement (goûters d'anniversaire, animations autour du folklore celte). Également prévus, des menus petit déjeuner à 3,90 euros et goûter à 5,90 euros. « L'avantage de la crêpe est qu'elle se déguste en plat comme en dessert, toute la journée. Roule Galette réunit en un seul lieu toutes ces formules », conclut Dominique Olivier.

« L'avantage de la crêpe, c'est qu'elle peut être dégustée en plat comme en dessert, à tout moment de la journée. »

Dominique Olivier, PDG de Roule Galette

 

LES ENJEUX

Offrir une alternative originale au fast-food (burger, pizza) Valoriser un produit traditionnel dans un décor contemporain Toucher une clientèle large : familles, jeunes, personnes âgées, actifs

Les plus

L'ouverture 7 jours/7, de 7 h 30 à 22 heures Une offre adaptée à tous les moments de consommation Deux ambiances : restauration rapide (tables hautes) et lounge (fauteuils) Des crêpes faites à la commande en une minute trente chrono Des desserts aux fruits sur mesure (glaces, smoothies, milk-shake) Un large choix de boissons (jus, softs, jus d'orange pressé, cidre, 16 sortes de cafés)

Les moins

Un nombre réduit de places assises Un espace lounge au milieu de la salle de restaurant Un emplacement de second ordre, en dehors des quartiers de bureaux

Les chiffres

450 000 euros d'investissement 9,80 euros de ticket moyen 150 m² de surface 65 places assises

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

Léon de B. importe les moules-frites en centre-ville

Léon de B. importe les moules-frites en centre-ville

Ouvert en juin dernier dans l'une des rues les plus commerçantes de Lyon, Léon de B. est l'adaptation du concept Léon de Bruxelles en centre-ville. Au milieu des traditionnels bouchons lyonnais, restaurants italiens[…]

01/12/2013 | Conceptsrestaurant
Le « so british » M et S Café est de retour

Le « so british » M et S Café est de retour

Courtepaille ouvre en pied d'hôtel

Courtepaille ouvre en pied d'hôtel

Villoresi, un laboratoire vert sur l'autoroute italienne

Villoresi, un laboratoire vert sur l'autoroute italienne

Plus d'articles