informations et solutions pour restauration collective commerciale et snacking

espace

abonné

Rosinter espère exploiter 170 restaurants d'ici à 5 ans

Publié le par

|

Le premier groupe de restauration de Russie devrait réaliser un chiffre d'affaires de 120 millions de dollars cette année. Il souhaite entrer en bourse à court terme.

Le premier opérateur du marché russe (110 restaurants, dont 70 en Russie, CEI et Europe centrale) ne manque pas de projets comme l'a expliqué son PDG, Rostislav Ordovsky-Tanaevsky Blanco qui intervenait lors du 4ème FoodService Summit (*) organisé fin septembre à Zurich par le magazine Foodservice Europe.
Rostik Group est en fait un conglomérat qui est présent dans la construction, la restauration ainsi que dans l'agroalimentaire.
Créée en 1991, sa division restauration est  implantée en Russie ainsi qu'en Europe centrale et de l'Est. Elle se divise en deux branches : Rosinter Restaurants et, pour la restauration rapide, Rostik's (Rostik Restaurants).
Rosinter Restaurants coiffe plusieurs enseignes. Parmi celles-ci, Patio Pizza (concept de cuisine italienne créé par le groupe) implantée à Moscou, St.-Petersbourg, Minsk, Omsk, Almaty, Kiev, Riga, Bratislava, Novossibirsk, mais aussi trois enseignes de cuisine américaine, telle TGI Friday's en franchise (Moscou, Prague, Budapest, Madrid, Kiev, Riga et Vienne) et American Bar & Grill à Moscou et Almaty. S'y ajoutent trois enseignes de cuisine asiatique, telle  Planet  Sushi (cuisine japonaise). Quant à Rostik's, enseigne des restauration rapide à base de poulet, implantée dans les grandes surfaces (Gum, célèbre grand magasin de Moscou) et chez les pétroliers, elle a vocation à se développer encore largement. A tout ceci s'ajoute enfin une série d'enseignes de pubs et des coffee-shops. Le groupe devrait réaliser un chiffre d'affaires 2003 de 120 millions de dollars.
D'ici à 5 ans, Rosinter prévoit d'aligner un parc de 170 restaurants (dont 80 sur Moscou et 90 sur la Russie et les autres régions). Le groupe table sur un développement du parc de 35% par an d'ici à 2005. Il faut dire que le marché de la restauration russe, estimé entre 1,2 et 1,5 milliard de dollars en 2002 croît d'environ 25% par an...
Très ouverts sur l'international le groupe multiplie les accords de coentreprises, par exemple avec Emborg en 1995, et plus récemment avec Greta Bank et Visa international (2003).
A terme, Rostislav Ordovsky-Tanaevsky Blanco vise l'introduction de  Rosinter Restaurants à la bourse de Moscou et celle de Rostiks sur les places occidentales.


(*) Quelques "morceaux choisis" du FoodService Summit dont le thème était " Ingrédients stratégiques pour un succès futur":
- aller a l'international suppose d'abord une base solide sur son marché domestique
- être premier sur un marché procure un véritable, mais temporaire, monopole
- il faut investir dans les hommes et dans les équipes
- les cycles de vie des produits et des concepts se rétrécissent : 8 ans aujourd'hui contre une génération hier...

Donnez votre avis

 

Vos événements et formations

02 avril 2019

Restauration & Santé

Paris

Tous les événements et formations

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus