abonné

Roland Vlaemynck tisse sa toile en CHR

Florent Martin
Roland Vlaemynck tisse sa toile en CHR

Le Smok'out, concept breveté, inclut une table en acier avec deux cendriers en inox intégrés et un parasol.

©

Leader dans l'équipement de la terrasse, Vlaemynck s'est investi dans l'hôtellerie et la restauration, où il compte 12 000 clients.

Roland Vlaemynck serait-il un fin stratège ? Il y a 10 ans, son entreprise de tissage travaillait en hôtellerie, exclusivement avec des établissements haut de gamme. Ses bains de soleil et autres parasols fournissaient des palaces comme Le Martinez. Désireux de dégager des marges plus importantes que celles réalisées avec les revendeurs, il décide de revoir sa position. Une décennie plus tard, la marque est présente dans les bars, brasseries, restaurants et tous types d'hôtels. Quant à son chiffre d'affaires total, il est de 30 ME. « Plus de la moitié est réalisée en CHR avec une marge de progression de 25 % en 2007. Nous sommes aussi présents dans l'essuyage industriel et auprès du grand du public via des revendeurs spécialisés », explique Didier Ghigliano, directeur commercial et marketing. Vlaemynck emploie 170 salariés et dispose de trois sites en France : Steenwerck (59), Mouans-Sartoux (06) et Mâcon, qui dispose, depuis 2007, d'un showroom d'exposition de 1 000 m2.

Ce repositionnement stratégique s'est d'abord illustré avec la commercialisation de produits novateurs comme la table composable. « Ce concept[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?