Robert Zolade : « Nous serons plus rapides, plus mobiles et plus flexibles !»

La rédaction de Néorestauration

Sujets relatifs :

Le petit déjeuner-débat organisé par Néorestauration - avec comme invité le président d'Elior - a réuni quelque 80 participants ce jeudi matin dans les salons du Pavillon d'Armenonville.
Ce n'est que lundi que l'on connaîtra les résultats définitifs de l'OPA de Holding Bercy Investissement (HBI) sur Elior ; HBI devant détenir plus de 90% du capital comme des droits de vote, ce qui est un succès. Lors du petit déjeuner-débat organisé par Néorestauration, ce jeudi 22 juin à Paris, au Pavillon d'Armenonville, Robert Zolade, président d'Elior, n'a pas caché que la suite des événements n'était pas encore définitivement arrêtée. HBI, associé aux fonds Chaterhouse et Chequers, pourrait soit rouvrir l'OPA (aux mêmes conditions, soit 13,40 € l'action) pour compléter sa part de détention, soit laisser une partie de flottant en circulation.

Toujours est-il que cette opération financière devrait permettre au groupe de mener à bien ses projets de développement, a rappelé le président du 3e groupe de restauration sous contrat en Europe. « Nous serons plus rapides, plus mobiles et plus flexibles ! », a notamment expliqué Robert Zolade, répondant à une question sur d'éventuelles opérations  de croissance externe sur la scène internationale. Sachant que ces opérations devront se faire à des prix raisonnables. Le groupe a en effet renoncé, il y a quelques mois, à SSP dont le prix était jugé trop élevé. Concernant l'Allemagne, Robert Zolade a confié que le groupe regardait ce marché depuis longtemps maintenant, mais qu'il n'y est pas présent faute d'y avoir encore trouvé le bon partenaire en restauration collective.

Outre un commentaire fourni de l'actualité du groupe, et de sa stratégie de croissance, tant hexagonale qu'internationale, mais aussi de sa politique sociale, Robert Zolade a également répondu aux questions de la salle. Environ quatre-vingts participants (opérateurs de la RHD, fournisseurs, distributeurs, consultants) étaient présents pour cette première rencontre-débat organisée par notre magazine. Le compte rendu complet dans le numéro 434 de Néorestauration à paraître début septembre.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

A mi-2022, plus d’inquiétudes que d’optimisme pour les indépendants

A mi-2022, plus d’inquiétudes que d’optimisme pour les indépendants

L’étau se resserre pour les indépendants. C’est en tous cas la tendance qui se dégage de la dernière enquête trimestrielle de la CPME, dont les résultats spécifiques aux 1414 entreprises de l’hôtellerie-restauration,...

Geranium au sommet du 50 Best

Geranium au sommet du 50 Best

Orus veut digitaliser l’assurance professionnelle des TPE et PME

Orus veut digitaliser l’assurance professionnelle des TPE et PME

Tribune de Fréderic Leclef, directeur général délégué de Lyf - Comment faire revenir les clients au restaurant ?

Tribune

Tribune de Fréderic Leclef, directeur général délégué de Lyf - Comment faire revenir les clients au restaurant ?

Plus d'articles