Retour de l'avantage repas à 2,95 €

La rédaction de Néorestauration

Sujets relatifs :

La direction de la Sécurité sociale a transmis aux organisations syndicales un projet d'arrêté qui indexe de nouveau la base d'évaluation de l'avantage nourriture sur le Smic.

Enfin un dossier qui avance vite. Avec une représentation professionnelle pour une fois unie. Et face à elle, un gouvernement déterminé à mettre fin à ce qui est apparu très vite comme une belle bévue administrative.

Le 22 janvier dernier, les ministères des Affaires sociales et de la Santé avaient suspendu la mise en oeuvre de l'article 1 relatif à l'avantage nourriture de l'arrêté du 10 décembre 2002, dans l'attente d'un examen des difficultés qu'il pose dans le secteur des hôtels-cafés-restaurant. Restait toutefois à pérenniser un dispositif qui satisfasse les établissements et les salariés.

Ce sera bientôt chose faite si l'on en croit le projet d'arrêté rectificatif que la direction de la Sécurité sociale vient de transmettre aux partenaires sociaux. Exit, semble-t-il, la perspective d'un avantage nourriture fixé forfaitairement à 4 €, une valeur qui aurait pénalisé aussi bien les établissements que les salariés. Après avoir entendu les observations faites par les organisations syndicales sur les spécificités du  régime de leur branche (avec notamment l'obligation faite de nourrir leur personnel), le ministère accepterait de revenir aux articles D 141-5 et suivants du code du travail et à l'indexation de la valeur de l'avantage nourriture sur le Smic. La valeur du repas serait donc de nouveau fixée à 2,95 €.

Ce dispositif s'appliquerait aux salariés des différents secteurs de l'hôtellerie-restauration relevant de cinq conventions collectives : hôtels-cafés-restaurants, restauration collective, restauration rapide, chaînes de cafétérias et assimilés, casinos. Les organisations professionnelles attendent maintenant avec impatience la publication de l'arrêté rectificatif.

jfvuillerme@neorestauration.com

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
02
dé - Paris
Formation - Category Management en RHD

Bâtir une approche efficiente

05
dé - Paris
CONGRÈS RHD 2022

Fidélité, ancrage territorial, expérience…quelles redéfinitions de l’écosystème de la RHD

Nous vous recommandons

Marie-Odile Fondeur, directrice de la Fondation pour la cuisine durable by Olivier Ginon

Interview

Marie-Odile Fondeur, directrice de la Fondation pour la cuisine durable by Olivier Ginon

Quels sont les objectifs de la Fondation pour la cuisine durable by Olivier Ginon ?Le premier objectif est de travailler pour l'intérêt général. Elle n'a pas de but lucratif, le financement de nos actions étant assuré...

Sondage - Quel est l'impact pour vous de la hausse des prix de l'énergie ?

Sondage

Sondage - Quel est l'impact pour vous de la hausse des prix de l'énergie ?

« Ces Français qui ne veulent plus travailler » sont surtout des métiers terrains pour lesquels nous devons innover – Olivier Severyns, CEO de Snapshift

Tribune

« Ces Français qui ne veulent plus travailler » sont surtout des métiers terrains pour lesquels nous devons innover – Olivier Severyns, CEO de Snapshift

Top départ pour la troisième édition de Cuisinons pour Demain

Top départ pour la troisième édition de Cuisinons pour Demain

Plus d'articles