Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Sondage

Retour au bureau : les salariés français ont hâte de retrouver leur cantine

ENCARNA BRAVO
Retour au bureau : les salariés français ont hâte de retrouver leur cantine

Avec la fin du télétravail à 100% le 9 juin, de nombreux salariés retrouvent le chemin de leur bureau. Tous n'appréhendent pas ce retour à la normale de la même manière et pour beaucoup d'entreprise, c'est un nouveau défi de répondre à de nouvelles aspirations et de nouvelles habitudes après de nombreux mois de travail chez soi.

Foodles, nouvel acteur de la restauration collective, a sondé les salariés français sur leurs attentes en matière de pause déjeuner au bureau. L'étude, menée par Yougov sur plus de 1000 actifs, et commentée par le sociologue Ronan Chastellier, met en avant la nostalgie de l’ambiance et des bienfaits de la cantine d’entreprise. Selon lui, pour restaurer le lien social distendu pendant des mois de télétravail, la cantine va devenir, dans les prochains mois, le lieu le plus important sur le lieu de travail.

 

Les salariés en manque de déjeuner entre collègues à la cantine

 

Pour presque un salarié sur 2 (48%), la cantine d’entreprise est l’un des 3 éléments qui leur manque le plus lorsqu’ils ne peuvent pas se rendre sur leur lieu de travail. Dans les grandes entreprises, la cantine arrive même en première position pour 29,5% des salariés interrogés.

« Le déjeuner de boulot est un attendu très fort de la sortie de crise sanitaire ! Pour sortir de leur bulle du télétravail, les salariés veulent à nouveau déjeuner avec leurs collègues” explique le sociologue Ronan Chastellier.

 

Le service de restauration est ainsi en tête du podium des éléments qui manquent le plus lorsque les salariés ne peuvent pas se rendre sur leur lieu de travail, derrière l’espace de détente (53 %) et devant la machine à café / boissons chaudes et/ou un distributeur de snacks (47 %).

 

La mise à l'arrêt du rituel du déjeuner entre collègues a produit un vrai manque de convivialité, de partage et d’authenticité. Et certains nourrissent une nostalgie de l’ambiance et des bienfaits de la pause déjeuner à la cantine d’entreprise.

 

La cantine d’entreprise favorise toutes sortes de liens et de rencontres allant du plus informel de type « on s’est croisé à la cantine », à une possibilité de parler cash à sa hiérarchie et faire passer des messages stratégiques. En ce sens, c’est un excellent médiateur. C’est aussi un lieu où les projets prennent forme, où se boostent les idées, en tous cas un lieu de discussion, de questionnement” rappelle le sociologue.

 

49% des salariés attendent un espace plus agréable pour la pause déjeuner

 

Après des mois de télétravail imposé, le retour des salariés au bureau va constituer, dans les prochaines semaines, le grand défi des entreprises. En plus du casse-tête de l’organisation retenue (alternance ou non du présentiel et du télétravail), la crise a aussi généré des attentes de la part des actifs. Entre la peur d'attraper le virus sur leur lieu de travail et le besoin vital de retrouver leurs collègues, tous n'appréhendent pas ce retour à la normale de la même manière.

 

Ainsi, un espace pour la pause déjeuner plus agréable est en tête du podium des attentes les plus importantes pour 49% des salariés français. Et ils sont 45% à attendre des espaces favorisant les échanges et rencontres avec leurs collègues.

 

« Il y a un besoin de réinstaurer du lien social après la rupture du télétravail. Pour donner envie de retourner au bureau, il faudra répondre à cette attente d’espaces plus conviviaux. La cantine, de ce point de vue, risque de devenir le lieu le plus important sur le lieu de travail dans la mesure où elle participe grandement à la construction d’une culture d’entreprise forte” explique Ronan Chastellier.

 

Plus de 8 salariés sur 10 (81%) déclarent d’ailleurs que la pause déjeuner, au cours d’une journée de travail, est importante voire très importante pour eux. Et, pour Ronan Chastellier, “ce recentrage sur la cantine, quel que soit l’âge des répondants, est aussi typique d’une certaine approche culinaire, d’un art de vivre à la française avec un intérêt suprême porté à la pause déjeuner »

 

Après la crise sanitaire, des pauses dej au bureau... “autrement”

Les confinements imposés par le Covid-19 ont bousculé les habitudes de consommation et les comportements alimentaires des français. Si "manger sain" à la maison est devenu une priorité pour une majorité d’entre eux, cette tendance impacte également leurs attentes pour leurs pauses déjeuner au bureau.

 

Les menus des cantines d’entreprises vont devoir s’adapter : 74% des salariés veulent du frais ou du fait maison et 68% des salariés veulent des produits locaux et de saison. Et plus de 6 actifs sur 10 (62%) considèrent qu’il est important que leur cantine / restaurant d’entreprise utilise des filières responsables.

 

« Après le nouveau rythme des déjeuners chez soi et les multiples interrogations suscitées par la crise sanitaire, la pause déjeuner au bureau a été impactée par des envies de transition écologique” souligne Ronan Chastellier.

 

Cependant, comme le rappelle le sociologue, “le temps de préparation des repas à la maison n’a pas toujours été bien vécu et les salariés apprécieront d’autant plus des menus sains et équilibrés prêts à consommer dans leurs cantines d’entreprise !

 

De manière globale, la crise sanitaire a fait évoluer la pause méridienne des salariés français (pour 58% de ceux qui sont retournés au bureau une ou plusieurs fois par semaine). Et si 9% sautent désormais le repas de midi, une nouvelle tendance s’accélère : la “lunch box”.

 

Plébiscitée par 24% des actifs, “la lunch box est la réinvention de la pause déjeuner” pour Ronan Chastellier. “Avec son aspect pratique, économique, mais aussi plus sain, la lunch box introduit une logique plus individuelle, de choix personnel au sein du groupe, ce qui n'exclut pas la convivialité à l’heure du déjeuner. C’est un révélateur très fort du désir de fait maison dès qu’il s’agit de manger au bureau !”

 

*Sondage Yougov pour Foodles – mai 2021 - Échantillon de 1002 français actifs représentants de cette population. Sondage effectué en ligne sur le panel propriétaire YouGov.

 

https://www.foodles.co/

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
01 dé - Paris
Formation - Category Management en RHD

Bâtir une approche efficiente

02 dé - Paris
CONGRÈS RHD

Édition 2021

Nous vous recommandons

Forum Agores : Sortie des plastiques en restauration collective

Forum Agores : Sortie des plastiques en restauration collective

Frédéric SOUCHET, directeur général des services du Siresco est intervenu lors du forum Agores pour présenter l'étude d'impact environnemental pour la transition des barquettes en plastiques vers[…]

N°600 de Néo / 1971-2021 :  digitalisation, individualisation, développement durable, 3 courants de la restauration collective

N°600 de Néo / 1971-2021 : digitalisation, individualisation, développement durable, 3 courants de la restauration collective

Etude : Impact des contraintes de temps sur le déjeuner des salariés

Etude : Impact des contraintes de temps sur le déjeuner des salariés

Les 15 et 16 octobre:  Montreuil réunit ses États généraux de l'alimentation pour avancer vers une alimentation plus saine

Les 15 et 16 octobre: Montreuil réunit ses États généraux de l'alimentation pour avancer vers une alimentation plus saine

Plus d'articles