Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Résultats de l’enquête nationale UMIH: 92 % des CHR fermés en France

ENCARNA BRAVO
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Résultats de l’enquête nationale UMIH: 92 % des CHR fermés en France

 

L’UMIH (Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie) a lancé une seconde enquête auprès de ses adhérents. Près de 5’000 chefs d’entreprise dont 58% de restaurateurs ont répondu à cette enquête dont l’objectif est de faire un état des lieux chiffré de la situation économique que traversent nos adhérents dans cette crise sanitaire et d’appuyer les propos de l’UMIH  pouvoirs publics.

 

Selon cette enquête, seuls 7.5 % des établissements CHR sont ouverts et 92.5 % des établissements sont fermés. L’arrêté du 15 mars 2020 permettait aux restaurants de réaliser des activités de livraison et de vente à emporter. Les restaurateurs restés ouverts déclarent à 4.1 % faire de la vente à emporter, à 2.3 % de la vente en livraison.

 

Concernant les hôteliers restés ouverts, ils accueillent une clientèle d’affaires, des personnes en hébergement d’urgence, des soignants et des routiers.

 

Une deuxième partie de l’enquête portait sur les mesures gouvernementales d’accompagnement des entreprises, les chefs d’entreprises qui ont répondu à l’enquête indiquent que: -60 % ont fait valoir la garantie perte d'exploitation auprès de leur assureur-98 % des demandes de garantie perte d'exploitation ont été refusées, seules 2.6 % ont été acceptées.-75% ont sollicité le dispositif d’activité partielle, 24.8% ne l’ont pas sollicité.-30.3 % ont reçu une réponse à leur demande d’activité partielle, -80 % des demandes d’activité partielle ont été acceptées-80% des chefs d’entreprise pensent faire appel au fonds de solidarité-45% des chefs d’entreprise vont demander un Prêt garanti par l'Etat auprès de leur banque Une question portait sur la formation des salariés, 5 % des chefs d’entreprise envisagent de proposer de la formation à leurs salariés. L’UMIH s’est engagée à accompagner ses adhérents au-delà de la période de confinement et de rupture d’activités, en veillant, grâce à un dialogue constructif et de confiance avec les services de l’Etat, à ce que les dispositifs et les procédures soient les plus adaptés et appropriés à notre secteur.

 

L’UMIH est pleinement mobilisée afin que les assurances aillent plus loin sur les garanties de perte d’exploitation, refusée à près de 98 % des entreprises.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
01 dé - Paris
Formation - Category Management en RHD

Bâtir une approche efficiente

02 dé - Paris
CONGRÈS RHD

Édition 2021

Nous vous recommandons

Umih – Une petite avancée supplémentaire sur le terrain des litiges avec les assureurs

Umih – Une petite avancée supplémentaire sur le terrain des litiges avec les assureurs

  Plusieurs assureurs ont envoyé des avenants en masse en septembre 2020 afin de supprimer les garanties pouvant jouer pendant la crise sanitaire actuelle, résiliation à la clé si le restaurateur refusait cette[…]

28/07/2021 | Associations
Syntec Conseil : élections des nouveaux administrateurs

Syntec Conseil : élections des nouveaux administrateurs

Les professionnels refusent de supporter le coût du licenciement des salariés sans pass sanitaire valide

Les professionnels refusent de supporter le coût du licenciement des salariés sans pass sanitaire valide

Prix du lait : la flambée des coûts de production

Prix du lait : la flambée des coûts de production

Plus d'articles