Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Restauration rapide : les enseignes en bute à l’obstacle du prix, selon Simon-Kucher & Partners

Sujets relatifs :

,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Restauration rapide : les enseignes en bute à l’obstacle du prix, selon Simon-Kucher & Partners

© krystalburgers

Près d’un consommateur sur deux freinent leur fréquentation des établissements de restauration rapide à cause du budget. C’est l’enseignement fort qui ressort de l’étude menée au premier trimestre 2017 par le cabinet d’études Simon Kucher & Partners et l’institut Research Now, auprès de 1044 français de plus de 18 ans. Entre budgets resserrés (19%), prix trop élevés pour y aller plus souvent (17%), ou pour la qualité proposée (11%), les critères financiers font réfléchir à deux fois les consommateurs, et les 18-34 ans en particulier, chez qui ces trois critères « pèsent » 54%.  

 

Ce constat se retrouve dans le rapport des consommateurs aux majors du secteur : si McDonald’s tient toujours le haut du pavé de la notoriété (97%), suivi de Quick (89%), KFC (84%), Subway (79%), seule la marque au M jaune transforme l’essai, avec, sur les 12 derniers mois, un taux de fréquentation de 79% parmi les consommateurs qui la connaissent, soit un taux de conversion de 82%. Les suivants doivent se contenter de 30 à 40 % de taux de fréquentation, soit 40 à 50 % de taux de conversion. A noter que certaines sandwicheries « à la française » s’en sortent nettement mieux, avec un taux de conversion de 83 % pour Paul et de 75 % pour la Mie Câline, malgré une notoriété plus limitée (69 et 48 % respectivement).

 

Parmi les raisons évoquées à ces taux limités de conversion, la sensibilité aux prix, en particulier des 18-34 ans, dont par exemple 53%, qui sont clients chez Mc Donald’s, ont la certitude que les prix y ont augmenté au cours de la dernière année. « Si des enseignes comme Paul, plutôt perçues comme chères, fonctionnent bien, elles ont volontiers une clientèle plus âgée, leur coeur de cible n’est pas le même, précise David Vidal, associé Simon-Kucher et spécialiste du secteur. Starbucks est perçue comme chère, et de fait a surtout en France et en raison de ses implantations les touristes comme clientèle dominante. Les fast-foods ont, eux, besoin des 18-34 ans, et cela devrait les inciter à réfléchir plus fortement à leur stratégie prix ».Et elles auraient d’autant intérêt à le faire que depuis quelques années, les alternatives au fast-food se multiplie, linéaires snacking de la GMS en tête : près du tiers des clients de la restauration rapide considèrent de près l’offre de la grande distribution (16%), ou celle de la livraison à domicile (14%), selon l’étude Simon-Kucher/Research Now.  

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
01 dé - Paris
Formation - Category Management en RHD

Bâtir une approche efficiente

02 dé - Paris
CONGRÈS RHD

Édition 2021

Nous vous recommandons

Les restaurants sont plus endettés mais résistent sur leurs fondamentaux, selon l’Observatoire Fiducial 2021

Les restaurants sont plus endettés mais résistent sur leurs fondamentaux, selon l’Observatoire Fiducial 2021

  Fiducial, 10 000 points de vente restauration en portefeuille, en analyse chaque année 400 pour nourrir son Observatoire, synthèse des indicateurs de gestion issus du secteur. L’édition 2021 vient de[…]

Iri Gira propose d'analyser la restauration collective par zones géographiques avant/pendant/après crise

Iri Gira propose d'analyser la restauration collective par zones géographiques avant/pendant/après crise

L’Observatoire de la restauration par Fiducial : des chiffres clés références pour le futur

L’Observatoire de la restauration par Fiducial : des chiffres clés références pour le futur

Restauration à table : la situation s’est dégradée au 1er trimestre selon CHD Expert

Restauration à table : la situation s’est dégradée au 1er trimestre selon CHD Expert

Plus d'articles