Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Restaurants sans frontières a récolté 28 000 euros en 2010

Isabel Soubelet

Sujets relatifs :

Lors de l’Assemblée générale de Restaurants sans frontières qui s’est tenue à Paris le 1er février, les fondateurs ont annoncé que l’association avait récolté 28 000 euros en 2010 contre 11 000 en 2009. Créée en octobre 2007 par Philippe Hersant* l’ONG qui reste de taille très modeste, intéresse chaque année davantage les restaurateurs. Le parrain de l’ONG, Michel Boujenah a d’ailleurs déclaré : « je trouve vraiment formidable et émouvant la fidélité des restaurateurs à l’association et je suis certain qu’elle va prendre encore plus d’ampleur dans les années à venir ». En effet, chaînes et indépendants se mobilisent. Du côté de la restauration chaînée, on peut noter la participation, pour la 3e année de La Pataterie qui a pu verser grâce à la participation de 27 établissements pendant 15 jours, la somme de 11 279 €. Exki grâce à la mise en place d’un menu spécial au prix de 7,30 € (dont 40 cts pour l’opération) a pu verser un montant de 5 100 € à l’association en vendant 10 199 menus sur cinq sites, trois à Paris et deux à Lille. Quant à El Rancho, grâce à son réseau de franchisés, l’enseigne a versé 11 000 €. On peut citer aussi A toutes vapeurs, Chai 33, la Taverne d’Antoine… Et pour la première fois un syndicat s’est intéressé à Restaurants sans frontières. L’Umih 35 (Rennes), présidée par Patrick Perrier, a joué le jeu et versé la somme de 3 182 €.

Donner pour des projets concrets

Comme l’a rappelé Philippe Hersant, président-fondateur de Restaurants sans frontières, l’objectif de l’association est d’apporter « une assistance technique et financière pour la création et ou l’exploitation de petites structures de restauration collective ou commerciale dans les pays émergeants ». Dans les priorités clairement affichées en 2010, il y avait Haïti, très touché après le séisme survenu le 12 janvier.  Et là concrètement, des projets ont vu le jour. Aide et Action (ONG internationale qui existe depuis 30 ans et affiche une présence à Haïti depuis 20 ans), a pu avec Restaurants sans frontières construire une cantine scolaire entièrement équipée pour  l’école de La Rochefoucauld à Léogâne (150 000 habitants) à 50 km de Port au Prince. D’une superficie de 100 m² (dont 62 m² pour le réfectoire, 20 m² pour la cuisine et 18 m² pour le stockage) l’espace permet d’offrir un repas chaud à 450 enfants/jour. En effet, la prestation est à ce jour gratuite. Le site pourra à terme servir 1000 repas/jour. Le projet d’Aide et Action est d’accompagner les autorités locales afin de pérenniser les choses. D'autres actions on également abouti au Maroc et à Madagscar. Et pour 2011, les projets ne manquent pas.  

 

*Le bureau de l'association : Philippe Hersant, président-fondateur ; Daniel Majonchi, vice-président ; Olivier Shram, trésorier ; Alain Roy : secrétaire. Et deux nouveaux membres cette année, Robert Petit et Thierry Poupard.

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
03 dé - Paris
CONGRÈS RHD

Objectif 2022 : quel modèle de restauration

Nous vous recommandons

Le renouveau de Léon de Bruxelles

Le renouveau de Léon de Bruxelles

Léon de Bruxelles annonce son renouveau avec une première ouverture en nouveau concept à Aéroville Léon de Bruxelles opère une refonte totale de son concept et de son image, depuis son rachat par[…]

Des vacances françaises sous le signe de la redécouverte des terroirs

Des vacances françaises sous le signe de la redécouverte des terroirs

Rennes : 2e adresse pour le Chef étoilé Julien Lemarié

Rennes : 2e adresse pour le Chef étoilé Julien Lemarié

Poule et Toque s’engage pour le Nutri-Score

Poule et Toque s’engage pour le Nutri-Score

Plus d'articles