Restau’Co, Interfel et Inaporc appellent à la mobilisation face à l'embargo russe

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Restau’Co, Interfel et Inaporc  appellent à la mobilisation face à l'embargo russe

Restau’Co, association de la restauration collective autogérée, tient à souligner la gravité des conséquences économiques générées par l’embargo russe sur la filière des fruits et légumes frais et sur la filière viande.

« Dans un contexte économique déjà très fragile, ces filières ne peuvent supporter à elles seules les conséquences de décisions politiques. Des solutions, à la fois conjoncturelles et structurelles, doivent nécessairement être mises en œuvre rapidement.

La crise exceptionnelle que subissent actuellement ces filières impose une mobilisation de tous les décideurs, car les décisions politiques impactent la compétitivité voire la pérennité de nombreux opérateurs » rappelle le Réseau Restau'Co*.

Voilà pourquoi le Réseau « soutient les interprofessions et demande à ce que tous les décideurs publics et politiques mais aussi l’ensemble des prescripteurs, directeurs de restauration, intendants, gestionnaires, cuisiniers qui sont en mesure d’influer sur les décisions prises en matière d’achat à tous les niveaux du territoire, se mobilisent pour soutenir les productions de nos régions ».

« La France exporte chaque année 75 000 tonnes de viande porcine et 50 000 tonnes de fruits et légumes frais vers la Russie. Cela représente un chiffre d’affaires pour la France de 150 millions d'euros en viande et 34 millions d’euros en fruits et légumes frais. Mais les répercussions économiques sont beaucoup plus importantes que cela du fait de la dégradation du marché à l'intérieur même de l'Europe. Rien que pour la France, l'impact constaté depuis le mois de février est d’environ 250 millions d'euros pour la filière porcine et 300 millions d’euros pour la filière pomme » ont déclaré Guillaume Roué, président de l’interprofession nationale porcine (Inaporc) et Bruno Dupont, président de l’interprofession des fruits et légumes frais (Interfel).

Et Restau’Co de conclure « que l’intérêt des consommateurs français et des convives en restauration collective est le maintien d’une filière française des fruits et légumes frais, comme d’une filière viande capable de garantir à terme les produits en quantité et en qualité.

Chacun à ses fourneaux et faisons en sorte de soutenir nos acteurs par un achat durable dès maintenant.  17 milliards d’achats alimentaires et 3 milliards de repas par an doivent permettre de soutenir nos fournisseurs, préserver notre qualité de prestation et satisfaire nos clients qui attendent aussi de nous un engagement de raison et de bon sens ».

Restau’Co *  Créée en 1966, l’association CCC est devenue RESTAU’CO, le Réseau qui anime la restauration collective en gestion directe, valorise ses métiers et s'engage pour l'amélioration de ses pratiques. Le réseau comprend des établissements de tous les segments de la restauration collective ainsi que des associations et organisations qui les rassemblent (AJI, UDIHR, armées, CNOUS, GOEES...).

http://restauco.fr/

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
02
dé - Paris
Formation - Category Management en RHD

Bâtir une approche efficiente

05
dé - Paris
CONGRÈS RHD 2022

Fidélité, ancrage territorial, expérience…quelles redéfinitions de l’écosystème de la RHD

Nous vous recommandons

Aurélie Stewart, directrice RSE d'Elior : « La notion d’accompagnement est fondamentale, les outils ne suffisent pas »

Aurélie Stewart, directrice RSE d'Elior : « La notion d’accompagnement est fondamentale, les outils ne suffisent pas »

Alors que la journée internationale de sensibilisation aux pertes et gaspillage de nourriture lancée par l’Organisation des Nations-Unies (ONU) se déroulera le 29 septembre, Aurélie Stewart, directrice RSE d’Elior Group, revient sur...

Elior - Un an après, quel bilan pour le Nutri-Score en restauration collective ?

Elior - Un an après, quel bilan pour le Nutri-Score en restauration collective ?

Camille Berthaud prend la présidence de Compass Group France

Camille Berthaud prend la présidence de Compass Group France

Cité Marine complète ses capacités avec l’acquisition de Kerenna Productions

Cité Marine complète ses capacités avec l’acquisition de Kerenna Productions

Plus d'articles