Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Restau'Co et Fnaqpa à la recherche de personnel volontaire et disponible pour aller en Ehpad

Isabel Soubelet

Sujets relatifs :

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Restau'Co et Fnaqpa à la recherche de personnel volontaire et disponible pour aller en Ehpad

Le réseau Restau’co et la Fédération nationale avenir et qualité de vie des personnes âgées (Fnaqpa) ont lancé le 3 avril un appel commun aux cuisiniers des cuisines municipales, collèges, lycées, universités, associations ou entreprises qui seraient disponibles pour se porter volontaires dans l’Ehpad ou la résidence autonomie près de chez eux.

« Ce partenariat nous permet d’être plus efficaces et de mettre directement en relation les bonnes volontés sur un territoire dans une rayon de 20 kms environ,  précise Didier Sapy, directeur général de la Fnaqpa. Nous avons une situation parfois tendue dans nos établissements pour les personnels soignants bien sûr mais aussi pour les fonctions supports comme la cuisine et l’entretien. Nos équipes souvent composées de 1 à 3 cuisiniers sont fragilisées. Quand nous avons un cas de Covid-19 dans une maison de retraite, nous constatons une vague d’absentéisme supplémentaire. Il existe une réelle peur de la part des familles des salariés. Par ailleurs, le contexte nous oblige à servir les résidents dans leur chambre, ce qui implique une organisation inhabituelle. Nous avons ainsi besoin de chariots de chauffage mais aussi de charlottes et de sur-blouses de protection pour le personnel. »

Déjà trente mises en relation pour du personnel ou du matériel

Dans tous les cas, l’élan de solidarité fonctionne. En quatre jours, trente mises en relation ont abouti aussi bien en termes de personnel que de matériel. « La solidarité est au cœur de nos missions, affirme Marie-Cécile Rollin, directrice de Restau’co. Nous avons eu dès le début de nombreux volontaires qui se sont manifestés mais il a fallu organiser et faciliter les démarches. Désormais, il est possible d’établir une convention de bénévolat entre l’employeur et l’Ehpad qui précise les responsabilités de chacun. Elle est en général établie pour la période du confinement ou de l’état sanitaire d’urgence. » Si les hommes et les femmes sont essentiels, les matériels manquent aussi notamment les plateaux individuels devenus indispensables pour respecter les nouvelles obligations des maisons de retraite

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

CXB HUB lance un kiosque de détection de température pour identifier la fièvre ou l'absence de masque en valorisant l’expérience client

CXB HUB lance un kiosque de détection de température pour identifier la fièvre ou l'absence de masque en valorisant l’expérience client

   Tout le monde le sait : le monde d'après le confinement ne va pas du tout ressembler au monde d'avant. Alors que les mesures de distanciation sont devenues la norme, tous les établissements accueillant du[…]

        Le groupe Nestlé lance un programme de soutien à la restauration et l’hôtellerie

Le groupe Nestlé lance un programme de soutien à la restauration et l’hôtellerie

En phase de réveil, la RHD doit repenser le métier

En phase de réveil, la RHD doit repenser le métier

Pierre Dutaret, fondateur de Libeo : « S’adapter et rester actif malgré la crise »

Pierre Dutaret, fondateur de Libeo : « S’adapter et rester actif malgré la crise »

Plus d'articles