Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Dossier Rénovation : le Courtyard Neuilly voit grand

Jean-Charles Schamberger
Les travaux se sont déroulés sans que l'hôtel ferme. Ils n'étaient pas minces mais le Courtyard by Marriott Paris Neuilly (1), a relevé le défi, tout en continuant d'accueillir sa clientèle. Quelque 2 M€ auront été investis début 2007 dans une rénovation menée à un train soutenu (après la rénovation en 2005 de l'ensemble des chambres et suites, et avant une nouvelle tranche prévue début 2008). Ainsi le 58 Bar & Lounge, l'une des fiertés de l'établissement, a été réalisé en seulement quatre semaines et demi. Rouvert en avril, il voyait son chiffre d'affaires progresser de 20% dès le mois de mai. Quant au restaurant (La Brasserie Victor Hugo), réalisé en 2 semaines, celui-ci enregistrait début septembre une fréquentation de 50 à 60 couverts / jour. Il faut dire que la terrasse, située de l'autre côté du hall, et proposant les prestations du bar et du restaurant lorsque le temps le permet, n'est pas étrangère à ce succès. Un plus apprécié par la clientèle des grandes entreprises environnantes.

Ouvert en 1998 (ex-Club Méditerranée), cet hôtel aujourd'hui dirigé par Jörg Meile est destiné à une clientèle d'affaires internationale. L'architecte Harry Asbeck a réaménagé le hall de manière à permettre une meilleure circulation. Sur celui-ci s'ouvre le bar repositionné et rendu plus attractif.  L'originalité du décor du 58 Bar & Lounge tient dans des panneaux coulissants en voile translucide permettant de créer différentes ambiances au cours de la journée. Autre changement important : un accès direct par la rue de Lesseps, donnant tant sur le bar que sur la Brasserie Victor Hugo. Le décor du restaurant se situe dans les tons jaune vert et chocolat. Les murs sont recouverts de grandes inscriptions manuscrites, qui sont des extraits de l'ouvrage de Victor Hugo, Les Misérables, évoquant cuisine et gastronomie. Une cheminée occupe l'espace central.

Toujours aux commandes, le chef Denis Levy propose à la Brasserie Victor Hugo une cuisine contemporaine pour un ticket moyen de 35 € au déjeuner. A noter également le succès du bar ou est proposée une courte carte, affichant notamment une formule plat et boisson (25 cl de bière ou ½ d'eau minérale ou verre de vin) à 15 €. Autre originalité : le bar et le restaurant disposent d'un blog ( www.58-victorhugo.com/blog ) animé par le chef barman Christophe Pons.
La Brasserie Victor Hugo (DR) (Photo DR)

Au final, un établissement sensiblement « upgradé » par rapport aux standards de la marque Courtyard et qui devrait, en toute logique l'issue de sa totale rénovation, bénéficier d'une autre enseigne du groupe Marriott. A suivre donc.

(1) Courtyard by Marriott Paris Neuilly, 58 boulevard Victor Hugo 92200 Neuilly-sur-Seine.



Le Courtyard by Marriott Paris Neuilly en chiffres

242 chambres dont 69 suites 1 bar : 58 Bar & Lounge 1 restaurant : Brasserie Victor Hugo de 70 places 1 centre de séminaire de 1 100 m² répartis sur 2 niveaux et disposant de 21 salles de réunion modulables dont une salle d'une capacité[…]

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.