Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

abonné

Renforcer les coopérations d'un bout à l'autre de la chaîne

Encarno Bravo et Jean-François Vuillerme

Sujets relatifs :

,
Renforcer les coopérations d'un bout à l'autre de la chaîne

Plus de 200 personnes réunies le 4 novembre dernier à Paris. Parmi les intervenants , les DG Jean de Chalendar (Studio Café), Hervé Jubin (SSP) et Martial Enguehard (Licences Lenôtre).

©

Des stratégies de marques aux stratégies d'achats, d'approvisionnements et de logistique, quels sont les nouveaux enjeux de la RHD et comment y répondre ? Tel était le thème fédérateur de cette journée.

Avec un chiffre d'affaires de 65 MdE, la RHD offre de grandes opportunités de développement aux industriels de l'agroalimentaire. Encore faut-il être en phase avec les attentes et les évolutions du marché. Premier à intervenir sur ce thème lors des 2es Rencontres Néorestauration, Jacques Lesavre, directeur des ventes France de Cogesal, a présenté les outils mis en place par Relais d'Or Miko, spécialiste des glaces, pour mieux définir les attentes de ses clients restaurateurs.

Le service au client cimente la stratégie des marques

« Nous disposons d'une base de données informatiques, d'un observatoire et avons mené un sondage qualitatif auprès de 563 restaurateurs. Les résultats révèlent que 75 à 80 % d'entre eux veulent des solutions pratiques », a-t-il souligné. C'est pourquoi Relais d'Or Miko mise sur l'accompagnement de ses clients en travaillant avec eux la carte des desserts et la valorisation des présentations, en leur proposant des parfums originaux. Sans omettre de leur rappeler qu'un prix de vente trop élevé est rédhibitoire pour le consommateur !

Offrir du concret, tel est aussi le leitmotiv de Scal, fournisseur de produits alimentaires et de concepts de pizza. Le groupe prévoit d'ailleurs, à l'attention de ses clients, un véritable plan d'intervention tenant compte de leur environnement géographique, du ticket moyen envisagé et du type de cuisson prévu, a expliqué Alain Bonneville, directeur général.

Pour Martial Enguehard, MOF et directeur général des licences Lenôtre, développer des produits sur le marché de la RHF à la marque Lenôtre Professionnel suppose, en outre, la prise en compte de nombreuses contraintes : hygiène, RTT, pénurie de personnel. « Concrètement, la demande est dirigée sur des produits finis ou semi-élaborés de qualité, adaptés à leur niveau de prestation, sur un choix de niveau de finition suffisant mais aussi sur des conseils, des idées d'accompagnement... » Pour y répondre,

Lenôtre mise sur ses partenaires industriels et développe avec eux de produits sous licence, porteurs des valeurs Lenôtre.

De son côté, Ferrero, créateur de la pâte à tartiner Nutella, ne veut pas non plus ignorer la restauration. « C'est pourquoi, suite à la création d'un département RHD, nous travaillons au développement de nouveaux produits et services », explique Ludovic Serra, consultant pour le groupe.

Du côté des restaurateurs, la problématique client semble venir de ces nouveaux consommateurs appelés nomades. Philippe Bloch, coprésident de l'enseigne Columbus Café (35 points de vente), a anticipé cette tendance. Avec son alter ego Ralph Hababou, il a su répondre à cette nouvelle clientèle en créant un concept basé sur les mécanismes de la restauration rapide (sans service à table) et la vente de café.

Qui sont ces clients ? Essentiellement des jeunes de milieu urbain, pas forcément des amateurs de café, en quête d'un lieu convivial, mais aussi des mères accompagnées d'enfants (pour l'ambiance sans tabac), ainsi que des femmes de plus de 50 ans.

Autre exemple, celui de Jean de Chalendar, directeur général de Studio Café. Il a ouvert son établissement dans la périphérie de Clermont-Ferrand, basé sur une restauration traditionnelle inspirée de certains lieux parisiens. Le[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Travail illégal : mauvais point pour les HCR

Travail illégal : mauvais point pour les HCR

01/05/2007 | L essentiel
L'ÉDUCATION NATIONALE ROULE POUR LA GLACE

L'ÉDUCATION NATIONALE ROULE POUR LA GLACE

RESTAURATION COLLECTIVE SMIC HÔTELIER

RESTAURATION COLLECTIVE SMIC HÔTELIER

LE RAPPORT COSTES FAVORABLE À UN PÔLE DE COMPÉTITIVITÉ

LE RAPPORT COSTES FAVORABLE À UN PÔLE DE COMPÉTITIVITÉ

Plus d'articles