Renforcement et travail intense du Club TVA

Jean-François Vuillerme
Huit nouveaux adhérents et une extension à l'Europe du nord, pour la structure fondée par Jacques Borel,qui poursuit un travail intense de lobbying à travers l'Europe.

Jacques Borel devrait rendre public le nom des huit nouvelles entreprises adhérentes du Club TVA, "dont plusieurs groupes internationaux", précise-t-il, lors de la prochaine réunion du club, fixée le 12 mars prochain à Paris. Le club comptera 30 adhérents, objectif initial qu'il s'était fixé en 2000 lors de sa constitution.
Jacques Borel fera également le point de son action en Europe depuis six mois. Il a étendu le Club TVA à l'Europe du Nord, où il compte aujourd'hui 10 chaînes d'hôtels et de restaurants adhérents et en espère 25 à 30 en juin prochain. Il s'est notamment rendu à plusieurs reprises en Irlande, en Grande-Bretagne, et en Belgique, où il a rencontré des autorités publiques et économiques de premier plan. Objectif commun de ces ces rencontres : convaincre, à partir d'études économique poussées, des effets vertueux d'une baisse de la TVA sur les secteurs du tourisme et de l'hôtellerie-restauration. "En Grande-Bretagne, notamment, qui applique un taux de 17,5 %, l'évolution de la balance des paiements du tourisme est catastrophique, souligne Jacques Borel. Le déficit a doublé, il est passé à 11,2 milliards de livres". Le gouvernement travailliste de Tony Blair pourrait envisager de passer la TVA à 8 %. "Le gain pour le Trésor britannique serait de 301 millions de livres par an", a-t-il calculé.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

DérogConso : un service pour les professionnels confrontés aux modifications temporaires de recettes et dérogation d’étiquetage

DérogConso : un service pour les professionnels confrontés aux modifications temporaires de recettes et dérogation d’étiquetage

Face aux difficultés d’approvisionnements de produits alimentaires, liées à la crise en Ukraine, la DGCCRF lance un service permettant aux professionnels d’effectuer une demande de modification temporaire de recettes et de dérogation...

Brasseurs de France sonne l’alerte face à la hausse des coûts de production

Brasseurs de France sonne l’alerte face à la hausse des coûts de production

La Maison Louis Jadot s'engage pour la restauration

La Maison Louis Jadot s'engage pour la restauration

 Guerre en Ukraine et dérogations d’étiquetage

Guerre en Ukraine et dérogations d’étiquetage

Plus d'articles