Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Rencontre Gérard Larcher - Umih : encore une divergence

La rédaction de Néorestauration

Sujets relatifs :

,

Le ministre délégué à l'Emploi, qui vient de recevoir André Daguin, est revenu en partie sur ses déclarations antérieures mais convoque les partenaires sociaux pour négocier la grille des salaires à la rentrée. De son côté, l'Umih ne prend aucun engagement formel mais affirme vouloir continuer d'oeuvrer pour revaloriser les conditions de travail.

Gérard Larcher commence à nuancer ses propos, du moins à l'écrit et sans excès de zèle. En témoignent les termes de son communiqué faisant suite à sa rencontre du 23 juin avec le président de l'Umih, André Daguin. Plus question pour lui d'affirmer, comme il l'avait fait le 10 juin, que les « efforts de l'Etat (sont) préemptés par les entreprises sans contrepartie pour les salariés ». Le ministre reconnaît cette fois que « le respect du Smic par les employeurs du secteur n'était pas en cause ». Mais il ne fait nulle part mention des initiatives prises par la profession en 2004 qui a modernisé sa convention collective, sans réactualiser toutefois sa grille des salaires.

Un point d'ailleurs sur lequel le ministre n'omet pas d'insister dans son communiqué. Il réaffirme en effet « l'importance qu'il attache à ce que soient révisés le plus rapidement (...) la grille de classification des salaires et les minima qui lui sont attachés », cette révision étant « l'une des conditions de l'attractivité des métiers et des carrières de l'hôtellerie restauration et donc du dynamisme du secteur ». Sur ce point central, le ministre ne lâche donc pas prise et appelle de ses voeux un déblocage des négociations salariales générales. C'est donc dans cette perspective qu'il annonce la convocation pour septembre d'une commission mixte paritaire.

Dans son communiqué relatant cette rencontre, l'Umih ne fait aucune allusion à une possible reprise des négociations. L'Union affirme malgré tout qu'il est ressorti de cet entretien matinal « des pistes de réflexion » et « une véritable volonté d'oeuvrer ensemble et en concertation afin de créer des emplois en revalorisant les conditions de travail et l'attractivité des métiers de notre secteur ».

Sur un plan formel donc, les partenaires sociaux se retrouveront à la rentrée autour de la table des négociations. Mais l'ébauche même d'un accord apparaît peu probable dès septembre tant l'hypothèse TVA hypothèque le débat.

jfvuillerme@neorestauration.com

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
02 dé - Paris
Formation - Category Management en RHD

Bâtir une approche efficiente

03 dé - Paris
CONGRÈS RHD

Quel modèle de restauration à l’horizon 2022

Nous vous recommandons

Le taux de TVA dans la restauration devrait se maintenir

Le taux de TVA dans la restauration devrait se maintenir

La ministre de l'Economie, Christine Lagarde, a affirmé mardi sur RMC que le taux réduit de TVA en restauration demeurerait inchangé, en dépit de l'abandon de certaines niches fiscales. Selon Christine Lagarde, ce[…]

Les MOF et le groupe Le Duff s'associent

Les MOF et le groupe Le Duff s'associent

Les revenus des salariés

Les revenus des salariés

Les jeunes diplômés aspirent à un juste équilibre vie privée-vie professionnelle

Les jeunes diplômés aspirent à un juste équilibre vie privée-vie professionnelle

Plus d'articles