Redynamiser le secteur du tourisme aux Antilles

La rédaction de Néorestauration
La ministre française de l'outre-Mer, Brigitte Girardin, a confirmé sa volonté de redynamiser le secteur du tourisme en Guadeloupe et en Martinique.

L'ouragan soulevé par le groupe Accor lors de l'annonce de son retrait des Antilles a eu le mérite de catalyser l'attention sur les difficultés rencontrées par les deux départements d'outre-Mer et d'engager les politiques à prendre position. En effet, dans une lettre adressée à l'Elysée, Gérard Pélisson, coprésident du groupe, a souligné "le climat social détestable, l'attitude du personnel inamicale, voire agressive, vis-à-vis de la clientèle et une productivité franchement mauvaise".
Dans un entretien accordé à notre confrère les Echos, Brigitte Girardin a exposé plusieurs pistes pour redynamiser le secteur. L'une de ses propositions vise à abaisser le coût de travail par une exonération de charges sociales de grande ampleur car dit-elle « nos entreprises subissent une concurrence féroce des Etats voisins où les coûts salariaux sont très inférieurs ». Elle compte aussi sur la relance de l'investissement par le biais de la défiscalisation.
Enfin, la ministre a regretté l'insuffisance de formation et suggère à la fois la construction d'un lycée hôtelier avec la mise en place d'un BTS de tourisme dans les Antilles.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
02
dé - Paris
Formation - Category Management en RHD

Bâtir une approche efficiente

05
dé - Paris
CONGRÈS RHD 2022

Fidélité, ancrage territorial, expérience…quelles redéfinitions de l’écosystème de la RHD

Nous vous recommandons

DérogConso : un service pour les professionnels confrontés aux modifications temporaires de recettes et dérogation d’étiquetage

DérogConso : un service pour les professionnels confrontés aux modifications temporaires de recettes et dérogation d’étiquetage

Face aux difficultés d’approvisionnements de produits alimentaires, liées à la crise en Ukraine, la DGCCRF lance un service permettant aux professionnels d’effectuer une demande de modification temporaire de recettes et de dérogation...

Brasseurs de France sonne l’alerte face à la hausse des coûts de production

Brasseurs de France sonne l’alerte face à la hausse des coûts de production

La Maison Louis Jadot s'engage pour la restauration

La Maison Louis Jadot s'engage pour la restauration

 Guerre en Ukraine et dérogations d’étiquetage

Guerre en Ukraine et dérogations d’étiquetage

Plus d'articles