Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Recrutement : quand les besoins du Cantal rencontrent ceux des DOM

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Recrutement : quand les besoins du Cantal rencontrent ceux des DOM

Les hôtels et restaurants du Cantal peinent à recruter du personnel qualifié dans un département qui affiche le plus faible taux de chômage de France (5,1%)*. A l’inverse, les départements d’outre-mer comptent le plus fort taux de chômage des jeunes. Face à ce constat, et dans le cadre du Plan investissement dans les Compétences avec le soutien financier de l’État et de ses partenaires Pôle Emploi et le FAFIH ; la profession, via sa fédération UMIH 15, a mis en place à Aurillac une formation diplômante à destination de 15 jeunes.

 Une formation diplômante pour faciliter l’insertion professionnelle


Depuis le 18 juin 2019, l’IFPP dispense à 15 jeunes issus majoritairement des départements d’outre-mer (Guadeloupe, Guyane, La Réunion et Mayotte) et du bassin d’Aurillac, une formation en vue d’obtenir un Certificat de Qualification Professionnelle (CQP) de Commis de cuisine ou de Service en restaurant. Elle a pour but de répondre aux besoins des entreprises du Cantal et au désir de qualification des jeunes.

Ces deux formations en alternance de 10 semaines, dont 3 en entreprises, vont permettre aux stagiaires d’obtenir une première qualification fin août 2019 et de faciliter leur entrée en apprentissage dès septembre (CAP Cuisine ou CAP Commercialisation et service en hôtels, cafés et restaurants) ou de trouver un emploi.

 

Une multitude d’acteurs mobilisés pour les jeunes 


Ce projet innovant, porté par l’UMIH 15, est financé par le Fafih et Pôle emploi, avec le concours de LADOM, du Service Militaire Adapté (SMA) et de la Mission locale de l’Arrondissement d’Aurillac pour le sourcing des jeunes, et dispensé par l’IFPP15. Le projet entre dans le cadre du Plan Investissement Compétences mis en place par l’État.

 

Savoir-être, savoir et savoir-faire, le label qualité du Service militaire adapté (SMA)

Le SMA est un dispositif militaire d’insertion socioprofessionnelle au profit des jeunes femmes (28% en 2017) et hommes de 18 à 25 ans éloignés de l’emploi et résidants dans les outre-mer.

Sa mission prioritaire vise à développer l’employabilité de 6 000 jeunes volontaires par an en leur faisant acquérir des compétences professionnelles, des compétences sociales et en leur offrant un accompagnement socio-éducatif complet, en régime d’internat. Ainsi, le SMA assure la délicate adéquation entre l’accomplissement personnel des jeunes volontaires et les besoins des entreprises d’outre-mer et de l’hexagone.

 

 

* Source : Insee 1er trimestre 2019

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

Badakan lance une solution SaaS dédiée aux contrats courts

Badakan lance une solution SaaS dédiée aux contrats courts

Après avoir créé Badakan People, solution digitale pour aider les hoteliers et restaurateurs à trouver du personnel pour des missions courtes, Badakan lance un logiciel, Badakan Power, qui permet aux entreprises de[…]

04/03/2020 |
Compass lutte contre les discriminations

Compass lutte contre les discriminations

Adecco lance sa nouvelle solution de recrutement 100% digitale et mobile

Adecco lance sa nouvelle solution de recrutement 100% digitale et mobile

Club Med forme des chefs de partie

Club Med forme des chefs de partie

Plus d'articles