Rasteau 2005 : petit volume mais bon potentiel

Jean-Charles Schamberger
La cave coopérative de Rasteau, l'une des plus anciennes des Côtes-du-Rhône, se porte bien et fête ses 80 ans cette année.
Le traditionnel « Dîner de chasse » de la Cave de Rasteau s'est déroulé ce lundi 14 novembre, au restaurant Gérard Besson, à Paris (1er). Un festival d'accords entre mets d'automne et vins ensoleillés de la Vallée du Rhône, qui devait beaucoup à la justesse des mariages effectués par le talentueux sommelier Alain Gianotti. Tel le choix, après un millésime 2001 sur un pigeon ramier, de revenir à un millésime plus jeune, 2003, pour accompagner un lièvre à la royale (*).

L'occasion, bien sûr, pour le maître de chai, Philippe Bru, de commenter le millésime 2005 : un volume de récolte inférieur de 10 % à celui du millésime précédent, et la plus petite récolte depuis 1991. Ce sont les conséquences d'un temps frais pendant la floraison, ayant entraîné la coulure, parfois importante, des vieilles parcelles de Grenache. En outre, la vigne a souffert d'un déficit hydrique important tout au long de son cycle végétatif. En revanche, les vendanges, qui ont débuté le 12 septembre et qui se sont étalées sur 4 semaines, ont bénéficié de conditions climatiques clémentes. Ce qui a permis de récolter des raisins aux peaux épaisses, bien mûrs et dans un état sanitaire parfait. A la dégustation, les vins blancs et rosés montrent de beaux équilibres, avec du gras et de la fraîcheur, ainsi que de jolies notes fruitées. De leur côté, les vins rouges présentent des couleurs très soutenues et des arômes intenses de fruits noirs, le tout enrobé par des tanins d'une grande noblesse. « L'équilibre et la puissance de ce millésime laissent présager un bon potentiel de garde », conclut Philippe Bru.

Forte d'environ 180 adhérents, la Cave de Rasteau fête cette année ses 80 ans. Une belle longévité pour une coopérative qui a su évoluer (et faire aussi évoluer ses vins) avec succès, et dont Jean-Jacques Dost, directeur général, vante le modèle économique :  « Si la coopération n'existait pas, il faudrait la réinventer ! ».
La Cave de Rasteau distribue environ 20% de sa production dans le circuit CHR, cavistes, et grossistes.

(*) Le menu de chasse concocté par Gérard Besson :

Pâté en croûte au parfum d'automne
Rasteau Côtes-du-Rhône Villages Tradition 2004

Pigeon ramier rôti grand'mère, jus réduit
Rasteau Côtes-du-Rhône Villages Les Hauts du Village 2001

Lièvre à la royale
Rasteau Côtes-du-Rhône Villages Prestige 2003

Fourme d'Ambert et poire au jus de cassis réduit
Rasteau Signature 2001

Fenouil confit
Rasteau Doré

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

Les sodas en poudre de Mes Boissons Maison, du bio et du bon sens

Les sodas en poudre de Mes Boissons Maison, du bio et du bon sens

Il faut bien le dire, les sodas en poudre renvoient plus aux années 80, et aux boissons Tang, qu’à un format susceptible de répondre aux enjeux actuels des restaurateurs. Et pourtant, avec Mes Boissons Maison, le chef Damien Duquesne,...

Une gamme de 6 Milkshakes pour les créations estivales signée Monbana

Une gamme de 6 Milkshakes pour les créations estivales signée Monbana

Champagne Jacquart dévoile la cuvée Alpha Blanc Millésime 2012

Champagne Jacquart dévoile la cuvée Alpha Blanc Millésime 2012

Des Gobelets réemployables Ecocup® signés Impact Group

Des Gobelets réemployables Ecocup® signés Impact Group

Plus d'articles