Quick, dénouement proche

La rédaction de Néorestauration
L'avenir de la chaîne de restauration rapide devrait se jouer prochainement suite à mise en liquidation de sa maison mère GIB.

Depuis deux ans, le groupe belge de distribution GIB n'en finissait pas de céder une à une ses participations. La dernière en date est sa filiale de bricolage, Brico Belgium SA vendue au Néerlandais Vendex il y a un mois, après ses supermarchés et hypermarchés GB cédés à Carrefour en 2000, ses grands magasins Inno à Kaufhof en 2001 et sa société immobilière GIB Immo à Redevco en 2001. Plusieurs observateurs entrevoyaient à travers ces cessions successives d'actifs, les signes d' un désengagement prochain du groupe GIB de Quick. L' échéance semble être imminente. En effet, le conseil d' administration va proposer à ses actionnaires de décider la dissolution et la mise en liquidation de la société. Une assemblée générale extraordinaire des actionnaires va être convoquée le 19 juin prochain pour en décider et proposer la distribution des résultats de cette liquidation aux actionnaires. A ce jour, GIB détient encore des participations dans Quick (57,8 %), Lunch Garden/Crock in (100 %), Gecotec (Service aux entreprises 100 %), Disport (50 %) et Exki (Alimentation 79,4 %). En ce qui concerne la chaîne de fast food, déjà côtée en bourse, GIB a précisé dans un communiqué « qu' il poursuivra son développement propre ». 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
02
dé - Paris
Formation - Category Management en RHD

Bâtir une approche efficiente

05
dé - Paris
CONGRÈS RHD 2022

Fidélité, ancrage territorial, expérience…quelles redéfinitions de l’écosystème de la RHD

Nous vous recommandons

DérogConso : un service pour les professionnels confrontés aux modifications temporaires de recettes et dérogation d’étiquetage

DérogConso : un service pour les professionnels confrontés aux modifications temporaires de recettes et dérogation d’étiquetage

Face aux difficultés d’approvisionnements de produits alimentaires, liées à la crise en Ukraine, la DGCCRF lance un service permettant aux professionnels d’effectuer une demande de modification temporaire de recettes et de dérogation...

Brasseurs de France sonne l’alerte face à la hausse des coûts de production

Brasseurs de France sonne l’alerte face à la hausse des coûts de production

La Maison Louis Jadot s'engage pour la restauration

La Maison Louis Jadot s'engage pour la restauration

 Guerre en Ukraine et dérogations d’étiquetage

Guerre en Ukraine et dérogations d’étiquetage

Plus d'articles