France Boissons décrypte les grandes tendances du vin en CHR post-Covid

SABINE DURAND

Sujets relatifs :

, ,
France Boissons décrypte les grandes tendances du vin en CHR post-Covid

Le distributeur a réalisé une étude sur les tendances de consommation du vin en CHR, avant et après la Covid. Des courants dans lesquels il est bon que les restaurateurs s’inscrivent.

France Boissons, 50000 clients, 3000 références de vin (dont 400 nationales seulement) a fait réaliser une étude sur l’impact des deux dernières années sur la consommation de vin dans le circuit CHR. Marie Durillon, responsable de la catégorie Vins pour le distributeur, en esquisse les principales tendances.

Certains mouvements se confirment

  • Le format verre avait déjà ses adeptes avant la crise, il s’est développé depuis : il concerne plus d’un acte de consommation sur deux. Logique, il y a davantage de choix, et surtout un choix premiumisé… Qui permet à ce format de répondre aux attentes de vins d’appellation et haut de gamme. Et de se transformer en clé d’accès pour ceux qui n’ont pas les moyens d’acheter une bouteille entière et/ou qui souhaitent faire des découvertes sans se ruiner.
  • Les vins écoresponsables ont encore davantage le vent en poupe. Portés d’abord par les vins bio et en biodynamie, par les HVE3 ensuite, ces vins sont plébiscités depuis la réouverture des restaurants : plus d’un consommateur sur 2 en choisit, soit + 11 points en deux ans. Et les restaurateurs ? Si 55 % des restaurateurs ont envie d’en proposer, seuls 40% indiquent sur leur carte quand ils le sont. A noter que 45 % des professionnels déclarent être intéressés par une bouteille verre consignée. 
  • La proximité est plébiscitée. Cette volonté de mettre en avant des vins de la région gagne 12 points chez les restaurateurs depuis le début de la crise : 37% proposent des appellations confidentielles. Et côté consommateurs ? Six commandes sur 10 portent sur des vins de découverte, 7 sur 10 sont issus de vignobles proches de l’établissement.

D'autres ont été favorisés par la crise

  • La vente à emporter s'est vraiment développée
    Si 43 % des restaurateurs proposent un service de vente à emporter, ils ne sont que 25 % à inclure du vin dedans. « C’est donc un potentiel de développement important », souligne Marie Durillon. Mais qui réclame un « changement d’état d’esprit ; il faut qu’on voit les bouteilles, donc modifier leur habillage et la créativité de leurs étiquettes… Bien sûr il faut que le vin soit bon ». Et dans ce sens, il faut apporter « une attention particulière à valoriser son offre sur sa boutique en ligne et dans son point de vente ».
  • La digitalisation a gagné du terrain 
    Elle figure dans le top 5 des attentes des restaurateurs vis-à-vis de leurs fournisseurs. 16 % attendent ainsi des services digitaux. Ils réclament à 38 % de la formation et des contenus pour aider dans le choix –souvent, ils n’ont pas de sommelier- ; à 36% des cartes interactives, aves géolocalisation du vignoble : à 30 % davantage de communication professionnelle sur les réseaux sociaux ; à 29 % des outils qui aident le consommateur dans son choix, ou dans les accords mets et vins.
  • Quelle place pour le vin sans alcool ? Il progresse bien mais reste un marché de niche, notamment à destination des établissements de santé, maison de retraite, traiteurs pour les événements d’entreprise.
Février 2022

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
02
dé - Paris
Formation - Category Management en RHD

Bâtir une approche efficiente

05
dé - Paris
CONGRÈS RHD 2022

Fidélité, ancrage territorial, expérience…quelles redéfinitions de l’écosystème de la RHD

Nous vous recommandons

Barometre D-VINE 2021: les vins de Bourgogne sont les plus consommes dans les bars et restaurants

Barometre D-VINE 2021: les vins de Bourgogne sont les plus consommes dans les bars et restaurants

D-Vine, la Wine-Tech nantaise spécialiste du vin au verre, dévoile son baromètre annuel sur la consommation de vin en France pour l’année 2021. Tout comme 2020, l’année 2021 a été profondément marquée par la pandémie. Elle a...

04/05/2022 | Les tendances
Champagne Jacquart dévoile la cuvée Alpha Blanc Millésime 2012

Champagne Jacquart dévoile la cuvée Alpha Blanc Millésime 2012

La Maison Louis Jadot s'engage pour la restauration

La Maison Louis Jadot s'engage pour la restauration

Gin Citadelle au cornichon ? Une réalité, pas un poisson d’avril !

Gin Citadelle au cornichon ? Une réalité, pas un poisson d’avril !

Plus d'articles