Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Plastiques: parution du Livre Blanc

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

 Plastiques: parution du Livre Blanc

Le 33e Forum annuel Agores qui s’est tenu à Saintes la semaine dernière a été l’occasion de présenter le Livre Blanc sur les alternatives aux plastiques en restauration collective, aboutissement d’un travail collectif et concerté. Ce livre blanc de préconisations et d’aide à la décision pose un diagnostic de la problématique des conditionnements en plastique en restauration collective. Il propose une méthode d’accompagnement vers le changement. En affirmant son engagement pour l’intérêt général et le développement durable, AGORES souhaite encourager l’exemplarité du service public de la restauration collective. Le Livre blanc  de 144 pages est édité par AGORES, réalisé en étroite collaboration avec le SIVU Bordeaux-Mérignac, avec le soutien du SIRESCO et de la MGEN.

Livre blanc Acte 1« Les alternatives aux conditionnements en plastique dans la restauration collective. Diagnostic et méthode vers la transition »

 

? Chapitre 1• Etat des lieux des usages des plastiques dans la restauration collective territoriale

Si la prise de conscience est généralisée, près d’1/3 des 75 cuisines centrales de l'échantillon n’ont pour l'instant rien mis en place pour « sortir du plastique ». La pratique des tests de migrations et la veille technique et scientifique sont très largement minoritaires.

 

? Chapitre 2 • La restauration collective face aux problématiques de santé environnementale liées à l'usage des plastiques

 

Malgré la mise en place d’une nouvelle Stratégie Nationale sur les Perturbateurs Endocriniens (SNPE2), la réglementation n'est pas encore consolidée et celle dédiée aux conditionnements n'est plus adaptée à la réalité des usages et des migrations. Alors que la question de l'interdiction des plastiques devrait être pensée à l'échelle nationale voire européenne, les administrations ne jouent pas leur rôle de régulation, de veille et d’orientation sur le sujet. Confrontées à la réalité du terrain, les cuisines centrales doivent s'emparer du sujet.

 

? Chapitre 3 • Les enjeux du retrait du plastique : un défi pour la restauration publique territoriale

 

La mise en place des seuils imposés dans la loi Egalim grave dans le marbre des obligations qui pourront entrer en concurrence les unes avec les autres, avec un calendrier échelonné jusque 2025. L’ensemble des nouvelles prescriptions renforce le besoin en formation des agents des cuisines centrales.

Confrontés à un nouveau champ de connaissances, les collectivités et professionnels de la restauration collective attendent un accompagnement réel des pouvoirs publics.

 

? Chapitre 4 • Les alternatives au plastique : des solutions adaptables pour tous

 

Verre, céramique, inox, « nouveaux plastiques » : matériellement, des solutions existent. Mais aucun matériau n’est inerte et il n’existe aucune solution unique « clé-en-main ». Les conséquences sociales, techniques et économiques du changement ne sont pas négligeables et doivent être anticipées.

Les collectivités ont un rôle moteur à jouer en termes de santé publique, rôle clairement taillé pour le service public, avec 3 temporalités :

• à court terme (élections municipales), établir un diagnostic local des pratiques,

• à moyen terme (2025), mobiliser les expertises existantes (fournisseurs, centres techniques, universités…) pour accompagnement les changements sur le terrain,

• à moyen-long terme, oeuvrer à la montée en compétences des services de restauration et amorcer des démarches de R&D en s'adossant aux centres scientifiques régionaux pour accompagner la mutation des services de restauration sur le territoire.

 

? Chapitre 5 • Les recommandations pour sortir du plastique

 

Amorcer des pratiques exemplaires : les bonnes pratiques à mettre en oeuvre immédiatement (8 recommandations)

Anticiper dès à présent les conséquences à moyen-long terme du changement (5 recommandations)

Mieux communiquer : la transparence comme meilleur allié (7 recommandations)

Appréhender le contexte juridique des mises en cause et du changement (1 recommandation)

Poursuivre les travaux collectifs (4 recommandations)

Devenir des acteurs du débat et des décisions (2 recommandations)

Mieux former les agents : formation initiale, formation continue (4 recommandations)

 

 

 

Télécharger l’abstract sur :https://www.agores.asso.fr/publications/outils-adherents

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
03 dé - Paris
Formation - Category Management en RHD

Bâtir une approche efficiente

05 dé - Paris
CONGRÈS RHD

Exigences du mieux-manger : comment innover et développer vos offres

Nous vous recommandons

 Elior lance IDÉQUATIO, l’offre culinaire qui s’adapte aux séniors

Elior lance IDÉQUATIO, l’offre culinaire qui s’adapte aux séniors

   IDÉQUATIO est la nouvelle offre de restauration d’Elior en France à destination des personnes âgées dépendantes ou dont la capacité à se nourrir est altérée par les[…]

Les Petits Chaperons Rouges choisissent Ansamble

Les Petits Chaperons Rouges choisissent Ansamble

La restauration collective fait son marché

La restauration collective fait son marché

Le Syrec Célèbre la 30 ème Semaine du Goût

Le Syrec Célèbre la 30 ème Semaine du Goût

Plus d'articles