Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

abonné

Prêts pour la grande bouffée d'air pur !

Isabel Soubelet

Sujets relatifs :

, ,
CLIENTS. Accros de la cigarette ou non-fumeurs, manger au restaurant sans tabac va devenir la norme en France à compter du 1er janvier. Une évolution qui confirme une tendance européenne.

La France va rejoindre l'Irlande, l'Islande, la Norvège, l'Italie et d'autres... A quelques mois de l'entrée en vigueur de l'interdiction de fumer dans les cafés, hôtels, restaurants, discothèques, débits de tabac et casinos, l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (INPES)1 a interrogé les Français pour connaître la position des fumeurs et des non-fumeurs sur le sujet. Conclusion : 72 % des Français déclarent qu'ils iront aussi souvent dans les restaurants et 19 % qu'ils iront plus souvent.

L'enquête repose sur deux questions essentielles : la perception de la loi et les répercussions sur la fréquentation des établissements. D'après les résultats, quatre personnes sur cinq (79 %) sont tout à fait ou plutôt favorables à l'interdiction totale de fumer dans les restaurants. Elles sont trois sur quatre (71 %) à partager cet avis dans les cafés-bars-pubs, et deux sur trois (67 %) dans les discothèques. Ces chiffres sont également très élevés dans l'échantillon des fumeurs. Ils sont 72 % à être tout à fait ou plutôt favorables à l'interdiction totale de fumer dans les restaurants, plus de la moitié (53 %) dans les cafés-bars-pubs et 48 % dans les discothèques. Et 83 % des non-fumeurs sont tout à fait ou plutôt favorables à l'interdiction dans les restaurants. L'opinion des 15-24 ans est très proche de celle du reste de la population puisque que 81 % sont tout à fait ou plutôt favorables à cette interdiction dans les restaurants, près des trois quarts (70 %) dans les cafés, bars, pubs et 66 % dans les discothèques.

DES CLIENTS PRÊTS À PASSER LE CAP

Côté fréquentation, les chiffres devraient largement dissiper les inquiétudes des restaurateurs quant à la baisse éventuelle de leur chiffre d'affaires. Les répercussions de l'entrée en vigueur de la législation au 1er janvier 2008 seraient même positives sur leur activité. Fumeurs ou non-fumeurs, les Français affirment massivement (72 %) qu'ils ne changeront pas leurs habitudes de fréquentation de leurs tables favorites. «[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Salon saveurs des plaisirs gourmands ouvre ses portes

Salon saveurs des plaisirs gourmands ouvre ses portes

Le salon Saveurs des Plaisirs Gourmands se tient du 29 novembre au 2 décembre à l’Espace Champerret. Avec 300 exposants présentant des produits aux mille et une saveurs, ce rendez-vous incontournable d’avant les[…]

L’innovation et la gourmandise asiatique au coeur de la stratégie KellyDeli

L’innovation et la gourmandise asiatique au coeur de la stratégie KellyDeli

Pâtes, comment les mangerons-nous en 2050 ?

Pâtes, comment les mangerons-nous en 2050 ?

Libertino, la nouvelle trattoria signée Big Mamma

Libertino, la nouvelle trattoria signée Big Mamma

Plus d'articles