Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Présentation officielle de l'opération

La rédaction de Néorestauration
Des grands noms de la profession et de nombreuses organisations syndicales réunis à La Brasserie La Coupole autour de Jacques Borel et des membres du club TVA pour soutenir l'opération organisée le 3 juin prochain.

Le lancement officiel de l'opération "Un jour la TVA à 5,5 %" a eu lieu mercredi 22 mai à la brasserie La Coupole, à Paris, dans le cadre d'une conférence de presse qui a attiré une trentaine de journalistes (agences de presse, presse écrite, radios et TV).

Jacques Borel s'est d'abord attaché à démontrer les effets vertueux d'un taux de TVA réduit pour la "nation" et pour la restauration française et européenne. Il a décrit ensuite le dispositif de l'opération du lundi 3 juin, à laquelle devraient participer plus de 5000 restaurants de chaînes et indépendants. Avant de passer la parole aux professionnels présents à ses côtés. Guy Savoy, Alain Dutournier, Fernand Mischler, André Motte (Courte-Paille), Didier Chenet (vice-président du SNRLH), et Dominique Giraudier (président du directoire de Groupe Flo) ont expliqué en quoi ce taux réduit allait bénéficier à leurs clients, à leurs établissements et à leurs salariés. "Nous ne voulons plus survivre, mais vivre, nous attendons d'une baisse de la TVA qu'elle nous apporte de l'oxygène" a même déclaré Françoise Petrucci, de l'Ambassade d'Auvergne.

La profession, plutôt divisée et à couteau tiré dans le passé sur le dossier TVA, a montré un visage uni lors de cette conférence. Aucune grosse fausse note ne fut émise au cours des interventions. Y compris de la part d'André Daguin. Le président d'UMIH a officiellement soutenu l'opération du 3 juin, et rendu hommage à l'action menée par Jacques Borel et le club TVA, tout en rappelant ses propres initiatives en la matière et les contacts qu'il a noués récemment avec des membres du gouvernement. "On provilégiera ce qui nous unit, on minimisera ce qui nous sépare", déclarait-il peu après, dans les allées de la Coupole, en soulignant que malgré les délais impartis, et le choix du  lundi, jour de fermeture pour beaucoup d'établissements de province, les fédérations de l'Union s'efforceraient de mobiliser leurs adhérents.

Au côté d'André Daguin, Philippe Labbé! Le président du SNARR (et directeur général de Mac Donald's)  n'est pas officiellement intervenu. Il a indiqué toutefois en marge de la conférence de presse, que son entreprise ne participerait pas à l'opération, en raison des difficultés techniques qu'elle posait, mais que Mac Donald's y était favorable et souhaitait  l'instauration d'un taux unique à 5,5 %, au lieu du taux de 19,6 % qui est, rappelait-il, appliqué aussi à la restauration rapide service sur place. Même son de cloche chez Dominique Bénezet, délégué général du Syndicat national de la restauration collective (SNRC), favorable à un taux unique à 5,5 % appliqué à l'ensemble de la RHD. Non présente à la tribune, la CFHRCD, présidée par Jean-François Girault, avait également apporté son soutien à Jacques Borel.

Le club TVA avait également invité le député Jean-Paul Charrié. Ce membre du RPR, spécialiste des PME, a réaffirmé à nouveau l'engagement de Jacques Chirac en faveur de la TVA à 5,5 %, exprimé dans une lettre adressée le 13 avril à André Daguin, et rendue publique. Le député du Loiret a même pris l'engagement que ce taux de 5,5 % serait appliqué le 1 er janvier 2003, au plus tard. Questionné sur le risque d'un blocage par la commission européenne, Jean-Paul Charrié a indiqué qu'il ne voyait pas pourquoi "elle refuserait à la France ce qu'elle avait accordé à d'autres pays". Tout en laissant entendre, que le gouvernement et le parlement pourraient passer outre un éventuel véto de Bruxelles.

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
02 dé - Paris
Formation - Category Management en RHD

Bâtir une approche efficiente

03 dé - Paris
CONGRÈS RHD

Quel modèle de restauration à l’horizon 2022

Nous vous recommandons

Marseille, Aix et la Guadeloupe verrouillées, Paris et sa petite couronne sous haute surveillance

Marseille, Aix et la Guadeloupe verrouillées, Paris et sa petite couronne sous haute surveillance

Le cran se resserre, et sérieusement, pour les CHR. Dans un contexte de seconde vague épidémique désormais avéré, le point hebdomadaire d’Olivier Véran, ministre de la Santé, a[…]

Pierre Troisgros s’en est allé

Pierre Troisgros s’en est allé

Le groupe Barrière prend une participation majoritaire à l’Éclair de Génie

Le groupe Barrière prend une participation majoritaire à l’Éclair de Génie

Jacques Maximin inspirera au quotidien l’équipe et les étudiants de l’École Ducasse

Jacques Maximin inspirera au quotidien l’équipe et les étudiants de l’École Ducasse

Plus d'articles