Premières tendances de la saison estivale

La rédaction de Néorestauration
L'UMIH vient de publier les premières tendances de la saison estivale 2008. Si la saison touristique a démarré lentement, en particulier en raison d'une météo médiocre en juin et un contexte économique des plus moroses, il semblerait qu'aujourd'hui que les perspectives soient plus prometteuses, notamment pour le secteur de l'hôtellerie.

C'est le Sud de la France qui devrait tirer son épingle du jeu, car les prévisions sont excellentes sur la Côte d'Azur avec de bonnes retombées dues à la progression de la clientèle américaine. Le Languedoc-Roussillon devrait aussi bénéficier d'une belle saison, ainsi que la Corse. Cette situation pourrait être en partie la conséquence de la hausse du prix du pétrole et des billets d'avions, qui inciterait nos compatriotes à rester dans les limites de l'hexagone.

Si l'optimisme reste de mise pour l'hôtellerie, en revanche il n'en est pas de même pour les cafés, bars, brasseries et restaurants qui ressentent les plus vives inquiétudes en raison de la baisse du pouvoir d'achat des vacanciers français. Les habitudes de consommation, revues largement à la baisse, enregistrées déjà depuis plusieurs années risquent de se confirmer et même de s'accentuer.

La météo et la flambée du prix du baril resteront donc deux éléments déterminants dans l'évaluation du  bilan de la fin de l'été.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
02
dé - Paris
Formation - Category Management en RHD

Bâtir une approche efficiente

05
dé - Paris
CONGRÈS RHD 2022

Fidélité, ancrage territorial, expérience…quelles redéfinitions de l’écosystème de la RHD

Nous vous recommandons

Marie-Odile Fondeur, directrice de la Fondation pour la cuisine durable by Olivier Ginon

Interview

Marie-Odile Fondeur, directrice de la Fondation pour la cuisine durable by Olivier Ginon

Quels sont les objectifs de la Fondation pour la cuisine durable by Olivier Ginon ?Le premier objectif est de travailler pour l'intérêt général. Elle n'a pas de but lucratif, le financement de nos actions étant assuré...

Sondage - Quel est l'impact pour vous de la hausse des prix de l'énergie ?

Sondage

Sondage - Quel est l'impact pour vous de la hausse des prix de l'énergie ?

« Ces Français qui ne veulent plus travailler » sont surtout des métiers terrains pour lesquels nous devons innover – Olivier Severyns, CEO de Snapshift

Tribune

« Ces Français qui ne veulent plus travailler » sont surtout des métiers terrains pour lesquels nous devons innover – Olivier Severyns, CEO de Snapshift

Top départ pour la troisième édition de Cuisinons pour Demain

Top départ pour la troisième édition de Cuisinons pour Demain

Plus d'articles