abonné

Pour un sommeil serein et réparateur

Par Christine Craplet, diététicienne
Pour bien dormir et atteindre la sérénité, il faut regarder de plus près la composition du menu du dîner.

La qualité du sommeil dépend de nombreux facteurs qui interfèrent entre eux. L'alimentation en fait partie, la composition du repas du soir et les boissons consommées jouent tour à tour des rôles positifs ou négatifs. Un dîner copieux avec des plats riches en graisses (charcuterie, plat en sauce et pâtisserie) favorise, en général, un endormissement rapide. L'estomac bien rempli envoie des signes de bien-être et l'assoupissement n'est pas loin. Cependant, si le sommeil arrive vite, l'organisme, lui, se met au ralenti et la digestion sera plus longue. Le bien-être sera tempéré par un sommeil plus agité. La soif réveille souvent et des difficultés à se rendormir peuvent se manifester.

Si les excès alimentaires peuvent engendrer un sommeil de mauvaise qualité, l'absence de dîner ou un dîner trop frugal peuvent provoquer des insomnies plus particulièrement d'endormissement. En effet, certaines personnes soumises à des régimes restrictifs sévères dans le cadre de programme d'amincissement voient leur sommeil perturbé par une faim persistante au moment du coucher ; d'autres, peu enclines à manger le soir (ou fortement sollicitées de le[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?