Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Pour Paul Tronchon, fondateur de Saveurs et Vie, « cette crise nous oblige à nous surpasser »

Isabel Soubelet

Sujets relatifs :

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Pour Paul Tronchon, fondateur de Saveurs et Vie, « cette crise nous oblige à nous surpasser »

La société Saveurs et Vie assure la livraison de repas aux plus fragiles depuis près de vingt ans. Son fondateur, Paul Tronchon, expose sa gestion du Covid-19 et les mesures mises en place.

Comment avez-vous géré l’arrivée du Covid-19 dans votre entreprise ?

Pour nous, la semaine de référence est celle du 9 mars, soit une semaine avant la date officielle du confinement. Nous avons reçu de nombreux appels des villes où nous sommes prestataires afin d’organiser une livraison plus importante de repas à cause de la fermeture des lieux collectifs, des clubs du 3ème âge et des restaurants solidaires. Nous sommes présents dans toute la France mais notre activité principale se situe en Ile-de-France. Et en deux semaines à peine, nous sommes passés de 6 000 à 10 000 repas livrés. Nous avons enregistré une hausse de 35 % du nombre de points de livraison et nous avons augmenté le nombre de veilleurs-livreurs de 120 à 160. C’est énorme pour une PME et une véritable difficulté organisationnelle ! Au départ, il a fallu trouver des personnes qualifiées et des véhicules pour répondre à cette montée en puissance de l’activité. Nous avons fait appel à des intérimaires qui sont désormais pour la plupart en contrat à durée déterminée (CDD). Nous n’avons pas eu de problèmes d’approvisionnement à l’exception de quelques références et nos traiteurs spécialisés ont augmenté leur production. Par ailleurs, tous les commerciaux et diététiciens sont passés en back-office et en télétravail afin de répondre à la hausse d’activité, et notamment à la prise de commandes. Cette crise nous oblige à nous surpasser.

Quelles mesures avez-vous mises en place pour vos équipes ?

Les mairies des villes (Paris, Versailles, Boulogne…) où nous livrons des repas nous ont rapidement donné des masques. Nous avions des stocks de gel hydro-alcoolique et nous avons vite réagi avec nos sociétés de nettoyage. Elles ont pu en fabriquer elles-mêmes et nous fournir des gants. Nous avons bien sûr rassuré les équipes et mis en place tous les gestes barrières nécessaires ainsi que des mesures intensifiées de nettoyage et de désinfection des véhicules de livraison. Durant toute la période de la crise sanitaire, la livraison se fait sans contact. Les livreurs restent à l’extérieur du domicile et remettent les repas sur le pas de la porte, tout en respectant une distance d’un mètre minimum. Depuis une dizaine de jours, nous livrons des personnes qui sortent d’hospitalisation post Covid-19. Cela se fait avec un renforcement de toute la procédure et avec des livreurs volontaires. Pour les personnes de retour à leur domicile, nous proposons une prestation adaptée avec une alimentation enrichie car elles sont souvent dénutries.

Depuis le début du mois d’avril, quel regard portez-vous sur la situation ?

Nous sommes dans une situation de crise et on ne fait rien d’autre que gérer cette crise. Au départ, c’était une gestion au jour le jour. Maintenant, c’est une gestion à la semaine. Ce dont je suis sûr, c’est que nous allons énormément apprendre de tout cela. Et je ne peux pas imaginer que les choses ne changent pas après. Cette crise un est point d’inflexion très fort.

Propos recueillis par Isabel Soubelet

 

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
03 dé - Live et replay
CONGRÈS RHD

Quel modèle de restauration à l’horizon 2022

Nous vous recommandons

Analyse Indeed : L'effet du reconfinement se fait sentir sur l'hôtellerie et la restauration

Analyse Indeed : L'effet du reconfinement se fait sentir sur l'hôtellerie et la restauration

En 2019, les offres d'emploi avaient augmenté en tendance au début de l'année. Cette année, elles ont connu une stagnation relative à partir du mois de février, pour s’effondrer mi-mars[…]

25/11/2020 | RHEmploi
Dejbox livre maintenant à domicile pour les salariés en télétravail

Dejbox livre maintenant à domicile pour les salariés en télétravail

Eatfirst a trouvé un partenaire pour poursuivre l’activité de Monbanquet

Eatfirst a trouvé un partenaire pour poursuivre l’activité de Monbanquet

Metro invite les Français à commander leur repas de Noël dans leur restaurant préféré

Metro invite les Français à commander leur repas de Noël dans leur restaurant préféré

Plus d'articles