Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

abonné

Portage à domicile Enje ux et solutions

Dossier réalisé par Isabel Soubelet

Sujets relatifs :

Portage à domicile
Enje ux et solutions

© ©Anais BROCHIERO/MAXPPP

Une forte croissance du portage de repas à domicile s'annonce inévitable. Cette tendance pousse les nombreux acteurs du secteur, collectivités locales, prestataires privés, plates-formes de services, à s'organiser et à innover. Avec un double objectif de rentabilité et de qualité.

« E n 2007, 91 % des entreprises pensent voir leur chiffre d'affaires augmenter et 69 % pronostiquent des bénéfices en hausse. » Voilà un optimisme qui ferait pâlir d'envie de nombreux secteurs d'activité. Ces déclarations sont issues d'une étude menée en janvier et février dernier par le Centre régional d'observation du commerce, de l'industrie et des services (Crocis) (1) auprès de 240 entreprises du secteur des services à la personne situées à Paris et en petite couronne. Un champ de l'économie qui a le vent en poupe. Caractérisée par une très forte hétérogénéité, un potentiel conséquent soutenu par les pouvoirs publics et une multiplicité d'acteurs et de publics, cette manne est difficile à cerner. Si le plan Borloo prévoit la création de 500 000 emplois en trois ans, les résultats obtenus semblent très prometteurs (lire p. 28). Au-delà des chiffres, il est important de prendre conscience qu'un réel mouvement de structuration, de professionnalisation et de formation est en marche pour tous les intervenants opérant sur ce marché.

UN POTENTIEL CONVOITÉ

Par ailleurs, selon les projections de population de l'Insee (2), la part des personnes âgées de 65 ans ou plus serait de 29 % à l'horizon 2050 contre 16 % en 2000. Pour les personnes âgées de 75 ans ou plus, les parts sont respectivement de 18 % et 7 %, et pour les personnes âgées de 85 ans ou plus, elles atteignent 7,5 % et 2 %. Or, malgré le vieillissement accru de la population, on sait que plus de 90 % des 80-84 ans vivent à leur domicile, et plus de 80 % des 85-89 ans (voir ci-dessous). Aujourd'hui, le maintien à domicile correspond à la volonté des personnes, des familles, et des politiques. Du fait de la conjonction de l'ensemble de ces tendances, le nombre de repas servis aux personnes âgées par les collectivités locales ou les prestataires privés devrait fortement croître dans les décennies à venir, sans pouvoir le quantifier.

Comme le précise le décret du 29 décembre 2005,[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
26 sep - Paris
La RHD à l’heure du Healthy

Quels leviers pour relever les défis du mieux-manger ?

05 dé - Paris
CONGRÈS RHD

Quelles solutions mettre en place pour la consommation de demain ?

Nous vous recommandons

Face à un ralentissement de la demande

Face à un ralentissement de la demande

Alors que les petites chaînes de restaurants échappent, pour le moment, à la crise, les pubs subissent de plein fouet les conséquences de l'interdiction de fumer dans les lieux publics. Les Anglais divorceraient-ils de leurs pubs ? Aussi[…]

01/05/2008 |
Un marché en proie à une crise structurelle

Un marché en proie à une crise structurelle

Une dynamique précaire

Une dynamique précaire

Nouvelle terre de plaisirs

Nouvelle terre de plaisirs

Plus d'articles