Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Point de vue d’expert - Pourquoi garder le lien avec les cabinets de recrutement en ce moment ?

SABINE DURAND

Sujets relatifs :

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Point de vue d’expert - Pourquoi garder le lien avec les cabinets de recrutement en ce moment ?

Sans doute le recrutement ne fait-il pas partie des priorités des établissements du secteur hôtellerie, restauration, et des professionnels des métiers de bouche pendant la période de confinement. Il n’empêche, il faut garder le lien avec les candidats et rester en veille, comme le souligne Julien Deyrat, d’Ambassade Cabinet Conseil.

Si depuis le samedi 14 Mars 2020 à minuit, tous les hôtels, restaurants, bars et commerces non essentiels ont fermé leurs portes pour aider à enrayer la propagation du virus, la livraison et la vente à emporter sont autorisées. Mais de nombreux établissements ne peuvent les proposer, d’où l’inquiétude et le manque de trésorerie, et ce, malgré les mesures prises par le Gouvernement. Quant aux emprunts bancaires, s’ils sont acceptés, ils devront être remboursés, ce qui risque d'être compliqué quand certains vont repartir de zéro, voire du négatif.

 

Des initiatives bienvenues dans un contexte compliqué
 

Le secteur lui-même élabore ses propres plans de sauvetage pour soutenir les professionnels. C’est le cas notamment de la plateforme https://www.jaimemonbistrot.fr/, mise en oeuvre par des fournisseurs, distributeurs et experts du hors-domicile pour anticiper des futures commandes, entre autres. Petit plus : les établissements créditent de 50% supplémentaires les 10 000 premières commandes dans la limite de 2 000€ par établissement. Ainsi, si le consommateur fait partie des 10 000 premières précommandes, son bon d'achat équivaut au montant qu’il a payé, plus 50% de celui-ci. 

En parallèle, un grand nombre d'établissements de la filière, malgré leur position déjà fragile, ont décidé de venir en aide ou secteur hospitalier ou autres : des brigades cuisinent pour les soignants, des hôteliers ouvrent leurs chambres gracieusement au personnel médical et autres initiatives.

 

Un rôle d’accompagnement des hôteliers et restaurateurs pour préparer l’après

 

S'il est vrai que le recrutement n'est pas précisément à l'ordre du jour, nous pouvons tout de même continuer d'accompagner les établissements du secteur. Pour cela, nous mettons en place des temps d'échange avec les entreprises pour percevoir leurs besoins en personnel. Aujourd’hui, elles n’ont pas l’esprit concentré à cela, nous oui, car c’est notre rôle. Nous gardons également le lien avec les candidats placés ou potentiels, pour être sûrs qu'ils seront présents à la reprise. Nous mettons en place des listings de candidats, pour être prêts au déconfinement.

Concrètement ? En Corse, certains hôteliers-restaurateurs s’inquiètent pour leur saison d’été. Ils se demandent si les candidats vont venir faire la saison ou si le fait de décaler l'ouverture va les inciter à renoncer à cette prise de poste. Nous pensons qu’ils doivent rester en contact avec les candidats ; nous leur proposons de les appeler régulièrement, de créer du lien avec eux en amont de la saison afin de ne pas les perdre en cours de route.

 

D'autres établissements s’inquiètent, eux, pour leur trésorerie et s'interrogent sur les solutions existantes et leur mise en place. Nous proposons pour eux du conseil et de l'expertise gratuitement : information sur les mesures sociales et financières comme les modalités du chômage partiel et son application, la grille des salaires, les informations sur le marché des candidats durant le confinement, la mise en oeuvre de la vente à emporter pour tenter de faire perdurer l’activité, les informations sur les tendances de la saison à venir, etc.

Le but est de pouvoir faciliter la tâche des Hôteliers Restaurateurs, car nous sommes certains qu'il y aura un après, et nous devons le sécuriser. Aussi, nous proposons des actions de bilan de compétences et de formation, finançables notament par les OPCO (nous sommes référencés Datadock), afin de profiter de ce temps un peu particulier pour se former aux bonnes pratiques du recrutement, aux réseaux sociaux ou aux nouvelles générations par exemple.

Nous restons disponibles et en veille pour prêter main forte aux clients comme aux candidats. Faciliter le quotidien des hôteliers, restaurateurs et professionnels des métiers de bouche comme nous le faisons depuis 14 ans, au moment où ils en ont le plus besoin.
Julien Deyrat, directeur-fondateur de Ambassade Cabinet Conseil
https://www.ambassadecabinetconseil.com/ 

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

JAIMEMONRESTO.fr  évolue et monte en puissance

JAIMEMONRESTO.fr évolue et monte en puissance

  Lancée dès mars dernier afin d’aider les restaurateurs à poursuivre leur activité à travers la vente à emporter ou à livrer, Jaimemonresto.fr monte en puissance avec[…]

{Covid-19} : Le Chef étoilé Julien Thomasson cuisine aux côtés des équipes Medirest  pour les professionnels de la santé mobilisés à Saint-Etienne

{Covid-19} : Le Chef étoilé Julien Thomasson cuisine aux côtés des équipes Medirest pour les professionnels de la santé mobilisés à Saint-Etienne

Restaurantdrive.fr, la plateforme de création de drive dédiée aux restaurateurs

Restaurantdrive.fr, la plateforme de création de drive dédiée aux restaurateurs

Campagne pour upcycler les anciennes bouteilles

Campagne pour upcycler les anciennes bouteilles

Plus d'articles