PNNS2 : satisfaction de l'Ania

La rédaction de Néorestauration

Sujets relatifs :

,
Les recommandations du PNNS2 tant redoutées par les industriels de l'agroalimentaire avant leur présentation, se révèlent finalement satisfaisantes, en raison notamment de la disparition des coupons repas pour l'achat de fruits et légumes que devait finan
Les craintes de l'Association nationale des industries alimentaires sont désormais dissipées. En effet, avant la présentation officielle du PNNS2 par le ministre de la Santé, l'Association avait manifesté son opposition sur un certain nombre de recommandations telles que la création d'un fond national pour la promotion de la nutrition abondé par une taxe des entreprises ou encore par ce qu'elle appelait « la stigmatisation de certaines catégories de population par des mesures discriminantes ».

Au vu du deuxième programme, le président de l'Ania, Jean-René Buisson se félicite que le principe du partenariat avec l'industrie alimentaire ait été retenu.  Dans ce contexte de multiplication des messages, l'Association confirme également « son engagement à assumer son rôle de véritable acteur de santé publique, au travers notamment de la reprise des messages sur les supports de communication. Il en va de même pour la mise à disposition sur le produit, d'une information nutritionnelle cohérente et facile à comprendre pour le consommateur ».

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
02
dé - Paris
Formation - Category Management en RHD

Bâtir une approche efficiente

05
dé - Paris
CONGRÈS RHD 2022

Fidélité, ancrage territorial, expérience…quelles redéfinitions de l’écosystème de la RHD

Nous vous recommandons

Marie-Odile Fondeur, directrice de la Fondation pour la cuisine durable by Olivier Ginon

Interview

Marie-Odile Fondeur, directrice de la Fondation pour la cuisine durable by Olivier Ginon

Quels sont les objectifs de la Fondation pour la cuisine durable by Olivier Ginon ?Le premier objectif est de travailler pour l'intérêt général. Elle n'a pas de but lucratif, le financement de nos actions étant assuré...

Sondage - Quel est l'impact pour vous de la hausse des prix de l'énergie ?

Sondage

Sondage - Quel est l'impact pour vous de la hausse des prix de l'énergie ?

« Ces Français qui ne veulent plus travailler » sont surtout des métiers terrains pour lesquels nous devons innover – Olivier Severyns, CEO de Snapshift

Tribune

« Ces Français qui ne veulent plus travailler » sont surtout des métiers terrains pour lesquels nous devons innover – Olivier Severyns, CEO de Snapshift

Top départ pour la troisième édition de Cuisinons pour Demain

Top départ pour la troisième édition de Cuisinons pour Demain

Plus d'articles