Plus de 100 millions d'euros pour les restos U

Jean-François Vuillerme
D'ici à 2006, grâce aux financements du contrat de plan Etat-Région, les oeuvres universitaires devraient créer plus de 50 unités de restauration supplémentaires et rénover près d'une dizaine de grosses unités.

Après deux années consacrées aux études de faisabilité, aux programmations des opérations, et aux négociation avec l'Etat et les collectivités territoriales, pour obtenir les financements nécessaires, les Centres des oeuvres scolaires et universitaires (Crous) ont commencé à lancer les appels d'offres et à attribuer les missions de maîtrise d'oeuvre avec ou sans concours. A Aix-en-Provence, Dijon, Perpignan, Nantes et Toulouse, cinq gros restaurants universitaires vont être ainsi entièrement restructurés d'ici à 2004, en couplant le plus souvent un pôle de restaurations thématiques distribuées sur des boutiques, et une offre de restauration rapide à consommer sur place ou à emporter, proposée sur un espace snack autonome. A Paris, la Mairie promet de consacrer 8 millions d'euros à la restauration universitaire pour créer de nouveaux restos U, notamment dans le nouveau quartier Paris-Rive gauche, et en rénover d'autres. En province, de nombreuses villes moyennes dépourvues de structures de restauration universitaires seront équipées d'ici à trois ans.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
02
dé - Paris
Formation - Category Management en RHD

Bâtir une approche efficiente

05
dé - Paris
CONGRÈS RHD 2022

Fidélité, ancrage territorial, expérience…quelles redéfinitions de l’écosystème de la RHD

Nous vous recommandons

DérogConso : un service pour les professionnels confrontés aux modifications temporaires de recettes et dérogation d’étiquetage

DérogConso : un service pour les professionnels confrontés aux modifications temporaires de recettes et dérogation d’étiquetage

Face aux difficultés d’approvisionnements de produits alimentaires, liées à la crise en Ukraine, la DGCCRF lance un service permettant aux professionnels d’effectuer une demande de modification temporaire de recettes et de dérogation...

Brasseurs de France sonne l’alerte face à la hausse des coûts de production

Brasseurs de France sonne l’alerte face à la hausse des coûts de production

La Maison Louis Jadot s'engage pour la restauration

La Maison Louis Jadot s'engage pour la restauration

 Guerre en Ukraine et dérogations d’étiquetage

Guerre en Ukraine et dérogations d’étiquetage

Plus d'articles