Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Plimsoll: maintenir l'équilibre entre le financier et le commercial

La rédaction de Néorestauration
35,1% des entreprises de restauration française "s'endormiraient sur leurs lauriers", selon la dernière étude du cabinet britannique Plimsoll Publishing Ltd sur le secteur. Celles-ci se contenteraient "d'une croissance des ventes réduite" malgré des tréso

La dernière étude du cabinet britannique Plimsoll Publishing Ltd fait état d'un nombre impressionnant de sociétés de restauration françaises en train de "s'endormir sur leurs lauriers". Malgré des économies considérables, leur croissance des ventes moyenne se réduit à 2,5% observe la société. Pour valoriser leurs succès passés et éviter des lendemains qui déchantent, elles devront consacrer une partie de ces réserves à des projets mûrement réfléchis.
L'analyse Plimsoll mesure l'équilibre entre la force financière et la force commerciale d'une société et estime qu'il est indispensable de rechercher et de maintenir cet équilibre. Selon ses dernières recherches, portant sur environ 500 restaurants commerciaux en France, réalisées à partir des comptes déposés aux greffes, Plimsoll ne répertorie que 89 sociétés qui réussissent à le faire. Elle qualifie ce groupe de "peloton de tête " parmi quatre catégories identifiées dans son étude. Bien gérées, ces sociétés gagnent sur tous les fronts, avec une croissance des ventes moyenne de 11,1%, et des marges bénéficiaires moyennes de 14,7%. Elles donnent la preuve que cet équilibre est possible. Il est cependant important d'investir afin de maintenir cette avance: "des marges exceptionnelles peuvent rendre vulnérable face à des concurrents qui cassent les prix", souligne ainsi l'étude.
En revanche, quelque 169 sociétés. "S'endormiraient sur leurs lauriers". Leurs marges sont bonnes, avec une moyenne de 7, 6% tandis que leurs dettes sont réduites ou inexistantes. Mais la croissance moyenne des ventes de cette catégorie se réduit à 2,5% en moyenne durant la dernière année, ce qui constituerait leur grande faiblesse. "Il est indispensable que ces sociétés utilisent de leurs économies pour récupérer des parts de marché qui leur échappent", analyse John Baxe.
Pour quelques 102 sociétés, c'est l'amélioration des marges qui devient urgente. Ces sociétés gagnent certes des parts de marché avec une croissance moyenne de 18,9% durant leur dernier exercice. Mais cette croissance est financée par des dettes qui s'élèvent à 24,8% des ventes. Un ratio peu usité, qui fait la spécificité de l'analyse Plimsoll. Leur objectif prioritaire devrait être de rétablir l'équilibre, en s'attaquant à la dette quitte à ralentir leur croissance, préconise John Baxe.
Enfin pour 122 sociétés du panel, Plimsoll pose véritablement la question de la survie, "la situation la moins enviable de toutes". Ces sociétés révèlent un taux d'endettement se situant à 21% des ventes, lié à une baisse du chiffre d'affaires de 3% durant la dernière année. Pour survivre, il leur faudra à tout prix redresser les marges. "Un nouveau propriétaire aurait peut-être la réponse aux problèmes de ces sociétés", suggère même Plimsoll...
Etude Top 494 Restaurants disponible chez Plimsoll Publishing Ltd. Service clients francophone : tél.00 44 16 42 62 64 16, plimsollfr@dial.pipex.com et Internet http://www.plimsoll.co.uk/

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
02 dé - Paris
Formation - Category Management en RHD

Bâtir une approche efficiente

03 dé - Paris
CONGRÈS RHD

Quel modèle de restauration à l’horizon 2022

Nous vous recommandons

Marseille, Aix et la Guadeloupe verrouillées, Paris et sa petite couronne sous haute surveillance

Marseille, Aix et la Guadeloupe verrouillées, Paris et sa petite couronne sous haute surveillance

Le cran se resserre, et sérieusement, pour les CHR. Dans un contexte de seconde vague épidémique désormais avéré, le point hebdomadaire d’Olivier Véran, ministre de la Santé, a[…]

Guy Martin ouvre Pasco, face aux Invalides

Guy Martin ouvre Pasco, face aux Invalides

Pertes d’exploitation : une décision de justice de nouveau défavorable à Axa

Pertes d’exploitation : une décision de justice de nouveau défavorable à Axa

La livraison et le click & collect pèsent déjà 5% de l’activité des restaurants Hippopotamus

La livraison et le click & collect pèsent déjà 5% de l’activité des restaurants Hippopotamus

Plus d'articles