Plats cuisinés: Christ absorbe Gillet-Contres

La rédaction de Néorestauration

Sujets relatifs :

,
La société Christ vient d'annoncer avoir racheté depuis le 15 janvier  la PME Gillet-Contres, spécialisée dans les légumes appertisés. "Ce rapprochement s'est opéré de façon naturelle entre deux entreprises familiales ayant de multiples points"communs" explique le communiqué. "La famille Pradeau ayant décidé de céder l'entreprise, l'opportunité s'est présentée à Gérald Christ de trouver des synergies. Des gammes complémentaires, une technologie commune (l'appertisé), des marchés semblables et une culture de la qualité qui devraient porter les deux marques en GMS et RHD."

Ayant chacune un positionnement spécifique (Charles Christ : coeur de gamme en plats cuisinés et condiments ; Gillet-Contres : haut de gamme en légumes compléments de gamme), les deux marques seront conservées et aucun emploi ne sera supprimé. "Ce rapprochement est une opportunité certaine pour ces deux PME qui pourront ainsi mieux se développer", est-il commenté

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

Interdiction des dénominations carnées pour les produits à base de protéines végétales : le décret est paru

Interdiction des dénominations carnées pour les produits à base de protéines végétales : le décret est paru

Fini les mots steaks, filets, saucisses pour désigner des produits à base de protéines végétales… Le décret d’application qui interdit l’utilisation de ces dénominations animales pour promouvoir ou commercialiser des protéines...

30/06/2022 | VégétalRéglementation
Traiteur de Paris lance sa Tatin aux pommes

Traiteur de Paris lance sa Tatin aux pommes

Boucles de réemploi : Eternity Systems et PSE s’associent

Boucles de réemploi : Eternity Systems et PSE s’associent

« Nous espérons amener une centaine de clients réguliers sur notre offre BtoB », explique Sylvain Greiner, d’Eataly Paris

« Nous espérons amener une centaine de clients réguliers sur notre offre BtoB », explique Sylvain Greiner, d’Eataly Paris

Plus d'articles