Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Pierre Troisgros s’en est allé

YANNICK NODIN

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Pierre Troisgros s’en est allé

© Jean-Pierre Muller / AFP

Il en va peut-être des grands chefs comme des grands écrivains, l’œuvre leur survit. Pierre Troisgros s’est éteint hier, à 92 ans, et sans doute restera-t-il longtemps encore dans les palais la modernité de son Saumon à l’oseille, qu’il imagina avec son frère Jean, au début des années 60, dans l’auberge familiale de la gare de Roanne (Loire). Une auberge et sa façade couleur saumon, comme la spécialité de la Maison, qui gravit une à une les marches de la reconnaissance gastronomique, poussée par l’exigence et la générosité des Frères Troisgros. Une première étoile en 1955, la troisième en 1968, pour ne plus ensuite la quitter. 52 ans au firmament, et pour Pierre Troisgros, le statut incontesté d’un très grand de la gastronomie française, qu’il parvint dans les années 70, avec Paul Bocuse, son complice rencontré chez Lucas Carton, Joël Robuchon, Alain Chapel, et d’autres, à sortir des ornières de la cuisine bourgeoise, pour l’ouvrir sur son temps. Après le décès de son frère, en 1983, il sera épaulé par son fils Michel et son épouse Marie-Pierre, initiant un nouveau chapitre à cette aventure familiale qu’est la Maison Troisgros. Ensemble, ils ouvrent le Central en 1995, avant que l’année suivante, Pierre Troisgros décide de passer le relais pour de bon à la génération d’après. Il en va ainsi chez les Troisgros, dont la quatrième génération de cuisiniers, César et Léo, ont ouvert il y a 3 ans Le Bois sans feuilles, à Ouches, avec leurs parents. Comme le fil ininterrompu du dialogue d’une cuisine et d'une famille de cuisiniers avec leur époque, dont Pierre Troisgros fut l’initiateur. 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
03 dé - Paris
CONGRÈS RHD

Quel modèle de restauration à l’horizon 2022

Nous vous recommandons

 Fermeture des restaurants d’hôtels : « Une décision consternante et stigmatisante »

Fermeture des restaurants d’hôtels : « Une décision consternante et stigmatisante »

 « Cette décision « hors sol » met en péril encore plus notre activité déjà très très réduite par ce 2e confinement. Cette décision ne se justifie en rien par[…]

L’ania mobilisée face au boycott des produits alimentaires français

L’ania mobilisée face au boycott des produits alimentaires français

Reconfinement, un nouveau coup d’arrêt brutal pour le hors-foyer

Reconfinement, un nouveau coup d’arrêt brutal pour le hors-foyer

Sneg & Co demande l’ouverture des débits de boissons entre 6h et 21h dans les zones de « couvre-feu »

Sneg & Co demande l’ouverture des débits de boissons entre 6h et 21h dans les zones de « couvre-feu »

Plus d'articles