Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Pierre Hermé succède au Korova, en redressement judiciaire

La rédaction de Néorestauration
Placé début juillet en redressement judiciaire, le restaurant parisien de Jean-Luc Delarue et Hubert Boukobza sera transformé fin août en boutique-salon de thé Pierre Hermé.

Ouvert en octobre 2000 par le producteur-animateur audiovisuel Jean-Luc Delarue et le fondateur du club Les Bains, Hubert Boukobza, le restaurant branché parisien Korova, situé rue Marboeuf près de l'avenue des Champs-Elysées, pourrait disparaître avant la fin de son deuxième exercice.

Mis en en redressement judiciaire depuis le 9 juillet par le tribunal de commerce de Paris, après s'être déclaré en cessation de paiements, et placé en observation jusqu'à fin octobre, le Korova sera en effet transformé pour accueillir les activités de comptoirs de vente et salon de thé/restauration rapide de Pierre Hermé, dès la la réouverture de l'établissement prévu fin août, après son habituelle fermeture annuelle.

Le célèbre pâtissier alsacien avait déjà ouvert une boutique sur place depuis février 2002, qui était hébergée dans une partie du restaurant. Delarue et Boukobza sont d'ailleurs associés minoritaires dans la société de Pierre Hermé.

 

 

 

 

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

Stéphane Manigold remporte la première manche contre son assureur

Stéphane Manigold remporte la première manche contre son assureur

Stéphane Manigold vs Axa, acte 1. Après avoir assigné son assureur au Tribunal de Commerce de Paris, Stéphane Manigold, à la tête de quatre établissements parisiens, dont la Maison Rostang, a[…]

600 repas pour le personnel soignant préparés par les salariés de Rational France

600 repas pour le personnel soignant préparés par les salariés de Rational France

Alexandre Callet reprend son ardoise pour s’adresser, cette fois, aux assureurs

Alexandre Callet reprend son ardoise pour s’adresser, cette fois, aux assureurs

Maxime Buhler, donner du sens aux frigos pleins

Maxime Buhler, donner du sens aux frigos pleins

Plus d'articles