Patacrêpe se refait une beauté et ouvre à Marseille un n° 3 en propre

Paul Fedele
Le concept de restauration de chaîne, créé en 1999 et relancé en 2006 par Serge Mahdessian et Pascal Vallé, vient de procéder à des réaménagements dans son look, dans son offre commerciale mais aussi sur Internet où la marque a revu son approche et son message à destination des internautes. La petite chaîne qui compte aujourd'hui 6 unités Aix-en-Provence, Nîmes, Avignon, Marseille (3), a réaménagé sa charte graphique. Et revisité sa carte, son mobilier et une partie de ses accessoires de table qui prendront place en décembre dans les restaurants.

Dans le même temps, l'enseigne a retravaillé son offre en renforçant les propositions gourmandes comme dernièrement le poulet-écrevisses ou encore la crêpe au kebab. Elle aussi reformaté et rebaptisé ses menus et ses promotions comme le Pata Express pour les clients pressés (une crêpe et une boisson pour 9,9 € TTC), le Pata Kids pour les enfants, les - 20 % pour les étudiants, le menu-ciné... Avec une progression de son CA de 11 % entre 2005 et 2006 (3,5 M€), le petit réseau ouvrira en janvier 2008 sa 7e unité et ce, à Marseille. Il s'agit de la seconde implantation dans la ville intramuros. Ce sera dans le 6e arrondissement, en lieu et place de l'Entrecôte (ancien Pascadou de Castellane).

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
02
dé - Paris
Formation - Category Management en RHD

Bâtir une approche efficiente

05
dé - Paris
CONGRÈS RHD 2022

Fidélité, ancrage territorial, expérience…quelles redéfinitions de l’écosystème de la RHD

Nous vous recommandons

Marie-Odile Fondeur, directrice de la Fondation pour la cuisine durable by Olivier Ginon

Interview

Marie-Odile Fondeur, directrice de la Fondation pour la cuisine durable by Olivier Ginon

Quels sont les objectifs de la Fondation pour la cuisine durable by Olivier Ginon ?Le premier objectif est de travailler pour l'intérêt général. Elle n'a pas de but lucratif, le financement de nos actions étant assuré...

Sondage - Quel est l'impact pour vous de la hausse des prix de l'énergie ?

Sondage

Sondage - Quel est l'impact pour vous de la hausse des prix de l'énergie ?

« Ces Français qui ne veulent plus travailler » sont surtout des métiers terrains pour lesquels nous devons innover – Olivier Severyns, CEO de Snapshift

Tribune

« Ces Français qui ne veulent plus travailler » sont surtout des métiers terrains pour lesquels nous devons innover – Olivier Severyns, CEO de Snapshift

Top départ pour la troisième édition de Cuisinons pour Demain

Top départ pour la troisième édition de Cuisinons pour Demain

Plus d'articles