Pas d’impasse sur les fêtes de fin d’année pour Foodora

Sujets relatifs :

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Pas d’impasse sur les fêtes de fin d’année pour Foodora

Dans sa croissance au pas de charge, la restauration livrée s’invite sans cesse sur de nouveaux moments de consommation. Pour cette fin d’année, Foodora s’est associé avec plusieurs maisons pour compléter en quelques clics son repas de fêtes. La dinde, issue de Dalloyau, est aussi à l’honneur, accompagnée de choux rouges cuits en cocotte et de marrons braisés. La bûche livrée à domicile, c’est aussi une possibilité, en provenance de Dalloyau toujours, avec l’intemporelle Marron d’Ardèche, ou de la maison Francart, sur des associations Marrons-Cassis-Chocolat Blanc, Griottes-Pistache ou encore Feuillantine Chocolat Praliné. Une offre nouvelle pour la start-up de livraison à domicile, prolongée jusqu’à l’Epiphanie, avec les galettes des rois made in Eric Kayser, Dalloyau et Francart.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

Les glaces se nomadisent, selon NPD Group

Les glaces se nomadisent, selon NPD Group

300 millions, c’est le nombre de desserts glacés commandés en restauration commerciale entre mai 2021 et mai 2022, relève The NPD Group, qui vient de dévoiler quelques données clés sur le marché, second en Europe derrière...

21/07/2022 | DessertsGlaces
Pour sa 1ère ouverture, Place to Eat prend le contrepied du péri-urbain

Pour sa 1ère ouverture, Place to Eat prend le contrepied du péri-urbain

« Le marché du delivery est devenu assez frénétique », dit Jean Valfort, fondateur de Dévor

Interview

« Le marché du delivery est devenu assez frénétique », dit Jean Valfort, fondateur de Dévor

Deliveroo Editions démarre à Bordeaux

Deliveroo Editions démarre à Bordeaux

Plus d'articles