Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Panorama Group lance Dévor, son concept de dark kitchen et dark store en franchise

YANNICK NODIN

Sujets relatifs :

, ,
Panorama Group lance Dévor, son concept de dark kitchen et dark store en franchise

Jean Valfort n’y va pas par quatre chemins.« Pour nous, le concept de la Dark Kitchen c’est déjà du passé. Il faut penser plus loin avec l’omnicanalité des approvisionnements autour de deux business model : les dark kitchen et les dark stores. » Et, de la parole à l’action, le co-fondateur de Panorama Group lance Dévor, un concept de franchise virtuelle qui entend frapper le fer, avec plusieurs hubs annoncés ces prochains mois à Lille, Le Havre, Boulogne-Billancourt, Nantes, Marseille, Toulouse, Bordeaux, Courbevoie… C’est un pivot pour le groupe, qui en plus d’opérer 5 restaurants en dur, non ouvert à la livraison ou la VAE, est aussi positionné sur les dark kitchen depuis 2018, avec 5 marques virtuelles (Fat Fat, Saint Burger, Squeeze Burger, Mama Tacos, Holy Chick), déployées sur les plateformes dans 3 villes en France.

 

Leur spécificité: pousser les curseurs qualitatifs tout en les adaptant aux contraintes opérationnelles et logistiques de la restauration chez-soi, avec des produits frais et de qualité, une fabrication à la minute et sur place depuis chaque cuisine, une chaîne d’approvisionnement optimisée et digitalisée, des packagings spécialement conçus pour le transport, un algorithme sur les habitudes de consommation géolocalisées et de la technologie au service des opérations… Ce modèle éprouvé depuis près de trois ans et fortement accéléré avec la crise actuelle, pivote aujourd’hui. Dark kitchen laisse sa place à Dévor (Delivered to Your Door) pour opérer un pivot vers un modèle moins opérationnel, et plus tourné vers la technologie, la supply chain et le savoir-faire.

 

L’objectif de la nouvelle marque est de créer un réseau très large de restaurants virtuels en France en un temps record où les futurs franchisés réaliseront les opérations en local et où DÉVOR se concentrera sur le produit, la facilitation des opérations, les relations avec les plateformes l’offre et la technologie… En travaillant sur une offre plus large, Dévor ambitionne de favoriser l’émergence des «dark stores» en France : des micro-hubs en coeur de ville, exclusivement dédiés à l’approvisionnement en nourriture de qualité (livrée ou en click and collect, préparée minute ou à préparer soi-même). « Dévor veut s’inscrire dans cette logique de la smart city et de la ville du quart d’heure. Peu de produits, une sélection pointue, de l’immédiateté. C’est notre projet. » Qui est à suivre de près.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

 Daniel Rocher, président du Sners : « Les SRC ont intérêt à changer leur business model, se positionner davantage comme des sociétés de services"

Interviews

Daniel Rocher, président du Sners : « Les SRC ont intérêt à changer leur business model, se positionner davantage comme des sociétés de services"

Pour Daniel Rocher, président du Sners (Syndicat national des entreprises de restauration et services): « Le futur va être compliqué pour les SRC, elles ont intérêt à changer leur business[…]

12/04/2021 | bioSanté
Food Service Vision : La crise s’étire, le marché s’adapte

Food Service Vision : La crise s’étire, le marché s’adapte

Pour Stéphane Clément, directeur du développement de Pitaya, « Il faut impérativement gagner en robustesse dans les points de vente »

Pour Stéphane Clément, directeur du développement de Pitaya, « Il faut impérativement gagner en robustesse dans les points de vente »

Gilles Terzakou, PDG MRS Groupe :" Après cette longue période de distanciation imposée nous misons sur un effet de balancier"

Interviews

Gilles Terzakou, PDG MRS Groupe :" Après cette longue période de distanciation imposée nous misons sur un effet de balancier"

Plus d'articles