Ouest express Au service de la restauration rapide de luxe

La rédaction

Quand Paul Bocuse revisite la restauration rapide, il en reprend les codes les plus aboutis. Alors que le troisième Ouest Express de son groupe Nord/Sud Brasseries a ouvert ses portes à Villefranche-sur-Saône, il intègre un drive-in. Un équipement d'autant plus stratégique, explique Jérôme Belous, le directeur de l'établissement, que « nous sommes en bordure d'une avenue où circulent 25 000 véhicules par jour, en sortie d'autoroute ». Ou comment offrir un service supplémentaire à une clientèle qui dépense dans l'enseigne en moyenne 35 €. Le tout s'inscrit dans une politique de développement ambitieuse, puisque le groupe annonce vouloir ouvrir une brasserie Ouest par an, avec ou sans drive. L'investissement global se monte à 1,2 million d'euros. Ce nouvel Ouest Express a permis d'embaucher 40 personnes.

Nous vous recommandons

Foodles, de Paris à Londres, des partenaires-traiteurs aux laboratoires de production

Interview

Foodles, de Paris à Londres, des partenaires-traiteurs aux laboratoires de production

La start-up, qui propose des menus gourmands ultra-frais livrés chaque jour dans des frigos dotés d’une technologie brevetée et 100% made in France, essaime dans l’Hexagone et en Europe… Elle vient d’ouvrir au Royaume-Uni, raconte...

Zoom sur les enseignes de restauration qui intègrent des salariés porteurs de handicap

Analyse

Zoom sur les enseignes de restauration qui intègrent des salariés porteurs de handicap

Le palmarès Néo de la restauration collective 2018

Classement

Le palmarès Néo de la restauration collective 2018

Le palmarès Néo de la restauration fast casual 2018

Classement

Le palmarès Néo de la restauration fast casual 2018

Plus d'articles