Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

OSEO a concocté un prêt participatif pour les entreprises de la restauration

Sujets relatifs :

Pour aider les professionnels de la restauration à remettre leurs établissements aux normes, à les rénover, à améliorer leur l’accueil en vue de développer leur activité et les emplois, OSEO a lancé le Prêt participatif pour la modernisation et la transmission de la restauration (PPMTR). Conçu pour financer la modernisation des entreprises de la restauration, il est accordé sans garantie ni caution personnelle. D’un montant compris entre 30 000 € et 120 000 €, il est remboursable sur 5 ans. Il est proposé avec un taux préférentiel et un différé d’amortissement du capital de 12 mois. Ce prêt couvre à la fois la modernisation mais aussi la transmission de l’établissement. Pour la modernisation cela prend en compte : rénovation, extension, mise aux normes, équipement lié à une démarche de développement durable dans la limite de 25 % de coût des travaux et équipements. Pour la transmission cela doit s’accompagner de travaux de modernisation représentant au moins 25 % du coût total du programme HT.


 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
01 dé - Paris
Formation - Category Management en RHD

Bâtir une approche efficiente

02 dé - Paris
CONGRÈS RHD

Édition 2021

Nous vous recommandons

Umih – Une petite avancée supplémentaire sur le terrain des litiges avec les assureurs

Umih – Une petite avancée supplémentaire sur le terrain des litiges avec les assureurs

  Plusieurs assureurs ont envoyé des avenants en masse en septembre 2020 afin de supprimer les garanties pouvant jouer pendant la crise sanitaire actuelle, résiliation à la clé si le restaurateur refusait cette[…]

28/07/2021 | Associations
Syntec Conseil : élections des nouveaux administrateurs

Syntec Conseil : élections des nouveaux administrateurs

Les professionnels refusent de supporter le coût du licenciement des salariés sans pass sanitaire valide

Les professionnels refusent de supporter le coût du licenciement des salariés sans pass sanitaire valide

Prix du lait : la flambée des coûts de production

Prix du lait : la flambée des coûts de production

Plus d'articles