Orderlion et Supli se rapprochent pour accélérer leur développement

AGNÈS DELCOURT
Orderlion et Supli se rapprochent pour accélérer leur développement

Stefan Strohmer prend la tête du nouvel ensemble

La société viennoise Orderlion acquiert son homologue français Supli pour créer un ensemble complet au service de la digitalisation de la chaîne d’approvisionnement alimentaire B2B européenne.

Ils se connaissaient depuis 3 ans et étaient concurrents. Mais parce qu’ils exercent le même métier dans des pays différents, leur complémentarité était évidente. Stefan Strohmer et Patrick Schubert, fondateurs en Autriche de la société Orderlion, et Romain Rousselet et Antoine Gutierrez, créateurs de Supli en France ont inventé la même année un type de solutions similaire à destination des grossistes alimentaires. « Avec ce logiciel imaginé en 2018, il devenait possible pour les restaurateurs de passer commande en direct auprès des grossistes, rappelle Romain Rousselet. Et concrètement ils gagnaient ainsi les 30 à 45 minutes passées tous les soirs pour enregistrer les commandes. C’était assez nouveau, et encore aujourd’hui nous avons très peu de concurrents, avec ce niveau de fonctionnalités. »
Le nouvel ensemble devrait générer à travers la plateforme SaaS un volume de commandes annuelles d’une valeur de 150 millions d’€. Les ex-concurrents devenus partenaires se sont réparti les marchés à conquérir, outre leur pays d’origine. « Nous avons encore beaucoup à faire sur la France, tout en pénétrant les marchés britannique, espagnol et italien, poursuit Romain Roussellet. De leur côté, nos partenaires vont se concentrer sur l’Autriche, l’Allemagne et la Suisse. » Tous deux ont effectué récemment des levées de fonds conséquentes (3,75 millions d’€ pour Orderlion, et 2,5 millions pour Supli) qui vont leur permettre aussi d’accélérer leur développement en visant la place de leader européen dans le domaine des solutions logicielles dédiées à la chaîne d’approvisionnement alimentaire B2B. Mais ils veulent également aller plus loin en ajoutant au processus de commande en ligne, la possibilité d’archiver tous les documents relatifs aux transactions, puis d’effectuer les paiements en ligne. La solution devancerait ainsi la législation prévue pour 2024 au sujet des paiements, et permettrait aux acteurs de la restauration de gagner en temps et flexibilité (jusqu’à 95% d’économies réalisées sur les coûts de traitement), et aussi en chiffre d’affaires (avec la possibilité de l’augmenter de 35% en moyenne).
Quant à la gouvernance du nouvel ensemble prenant le nom d’Orderlion, elle a été équitablement répartie en fonction des compétences de chacun. Stefan Strohmer prend la tête d’Orderlion, Patrick Schubert assume les responsabilités de directeur technique, Romain Rousselet de directeur commercial et Antoine Gutierrez de directeur des opérations.
Décembre 2022

Nous vous recommandons

Zenchef s’associe à l’entreprise néerlandaise Formitable pour créer un leader européen de la restaurant tech

Zenchef s’associe à l’entreprise néerlandaise Formitable pour créer un leader européen de la restaurant tech

Le spécialiste français des solutions technologiques pour le secteur de la restauration se rapproche de la plateforme hollandaise conçue pour améliorer l’expérience client grâce à des solutions de fidélisation et de...

Metro France dévoile un livre blanc pour accompagner la digitalisation des restaurants

Metro France dévoile un livre blanc pour accompagner la digitalisation des restaurants

Et si le digital permettait de dynamiser encore davantage les fêtes de fin d’année ?

Et si le digital permettait de dynamiser encore davantage les fêtes de fin d’année ?

Yext observe une hausse sensible de l’intérêt pour la restauration en cette période de fin d’année 2022

Yext observe une hausse sensible de l’intérêt pour la restauration en cette période de fin d’année 2022

Plus d'articles