Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Opération vacances : les inspections font mouche

La rédaction de Néorestauration

Sujets relatifs :

,
Axant leurs contrôles sur les centres de vacances, les produits de la pêche et les brochettes-saucisses, les services vétérinaires ont constaté de nombreuses non conformités. Mais ils jugent satisfaisant le niveau de séc

Mobilisant leurs quelque 4000 agents, les directions départementales des services vétérinaires (ministère de l'Agriculture, de l'Alimentation, de la Pêche et des Affaires rurales) ont mené une série d'inspections ciblées au cours de l'été dans le cadre de l'opération alimentation vacances, qui se déroulent, comme chaque année, du 1 er juin au 31 août.

Les DDSV ont engagé une première action entre le 1 er et le 18 juin sur le contrôle des conditions de préparation des produits de type brochettes, saucisses à griller (chipolatas, merguez...). C'est dans ce type d'établissements de production ou de remise directe (boucheries, supermarchés, restaurants, ...) que les résultats s'avèrent les plus médiocres. Le bilan des inspections, qui portaient sur la conformité des matières premières, le respect de la chaîne du froid et des bonnes pratiques d'hygiène, n'est positif que pour 72 % d'entre eux. 28 % font preuve de manquements sérieux à la réglementation, en particulier aux bonnes pratiques et au nettoyage-désinfection. Mais au total, 2 % seulement de procès verbaux ont été dressés, entraînant la saisie et le retrait de 2,5 tonnes de denrées alimentaires.

Peu de soucis avec les centres de vacances

Les DDSV ont lancé ensuite deux autres actions, entre le 23 juin et le 23 juillet. La première visait 1690 centres de séjours, dont 1424 infrastructures bâties et 266 camps sous toile ou itinérants. Bilan globalement satisfaisant dans ces établissements. Seuls 3 procès-verbaux et 1 fermeture ont été recensés, soit 0,24 % de cas jugés dangereux pour la santé. Dans 90 % de ces centres, l'état des matières premières a été jugé satisfaisant. Les vétérinaires estiment en revanche que ces structures doivent améliorer leurs procédures de nettoyage et de désinfection, notamment par une meilleure formation du personnel à l'hygiène des aliments.

Température souvent dépassée sur les produits de la pêche

La chaîne de commercialisation des produits de la pêche frais ou réfrigérés constitutait la deuxième cible visée pendant cette même période de juin-juillet. Elle a fait l'objet de 3558 inspections, dont 1586 réalisés dans des restaurants commerciaux et sociaux, 611 chez des poissonniers, et 458 en GMS. La maîtrise de la chaîne du froid n'y semble pas totalement assurée, en particulier au stade de la présentation à la vente. Sur 13 % des contrôles, la température constatée est de 4° C supérieure par rapport à la température requise (0°C). Au total, 3,5 tonnes de marchandises ont été saisies (chiffre peu important selon le ministère), les trois quarts l'ayant été dans des établissements travaillant en amont de la chaîne alimentaire.

Le ministère de l'Agriculture devrait fournir un nouveau bilan intégrant les actions menées au cours du mois d'août.

jfvuillerme@neorestauration.com

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

Le taux de TVA dans la restauration devrait se maintenir

Le taux de TVA dans la restauration devrait se maintenir

La ministre de l'Economie, Christine Lagarde, a affirmé mardi sur RMC que le taux réduit de TVA en restauration demeurerait inchangé, en dépit de l'abandon de certaines niches fiscales. Selon Christine Lagarde, ce[…]

Les MOF et le groupe Le Duff s'associent

Les MOF et le groupe Le Duff s'associent

Les revenus des salariés

Les revenus des salariés

Les jeunes diplômés aspirent à un juste équilibre vie privée-vie professionnelle

Les jeunes diplômés aspirent à un juste équilibre vie privée-vie professionnelle

Plus d'articles