Olio Sol veut doubler la durée de vie des huiles de friture

YANNICK NODIN

Sujets relatifs :

Olio Sol veut doubler la durée de vie des huiles de friture

Bag of French Fries being poured into a steaming fryer

© Diana Lee Angstadt Photography/Getty Images

Distributeur exclusif pour le marché français de fabricants européens d’huile de friture et de graisse de bœuf, Olio Sol est en première ligne pour observer les tensions sur ce marché, avec quasi un million de litres sur ses mélanges d’huile distribués dans le hors-foyer ces six derniers mois, en direct comme via les distributeurs, pour répondre aux ruptures sur l’huile de tournesol. « Les circuits logistiques comme les récoltes céréalières en Ukraine ont été impactés par la guerre, conduisant aux difficultés d’approvisionnement du printemps dernier, souligne Franck Leonetti, aux rênes de la société. Les stocks ont pu être débloqués depuis, mais il faut bien comprendre que l’huile de tournesol disponible actuellement est issue des récoltes de l’année dernière. Il y a de fortes chances de voir de nouveau ressurgir ces difficultés sur le dernier trimestre, et d’assister à une flambée des prix sur ces matières premières. » Et il y a du sens, y compris économique, à identifier des solutions optimisant la durée de vie de ses huiles de fritures.

C’est bien conscient de l’enjeu qu’Olio Sol met en avant ses solutions de gestion des huiles, également distributeur du dispositif de l’américain FryLow, conçu pour assurer une meilleure conductivité thermique du bain de cuisson. « C’est une solution plug and play permettant de baisser la température des bains, ramenée à 166° au lieu de 180°, ce qui diminue d’autant les phénomènes d’oxydation et prolonge la durée de vie de l’huile de friture. » Le dispositif, sans électricité et testé NSF, a attiré l’attention des opérateurs en France, y compris celle de donneurs d’ordre importants comme l’Économat des Armées, qui le déploie. Et à ce premier dispositif, Olio Sol en ajoute un autre, cette fois de son cru. « Le second levier pour prolonger la durée de vie de sa matière première, c’est de limiter les résidus de produits de friture qui s’échappent de la panière et traversent la résistance dans la friteuse. Les équipements professionnels disposent d’une zone froide, et de résistances conçus pour éviter que des résidus de grosse taille ne s’y accrochent, mais les bains finissent toujours par noircir. »

Pour limiter le phénomène, Olio Sol complète le dispositif FryLow par CleanFry, un accessoire glissé entre la panière et le dessus de la résistance, en faux-fond doublé d’une trémie de 6 micromètres, ne nécessitant pas là non plus d’alimentation électrique et, assure Franck Leonetti, ne remettant pas en cause les garanties constructeur. « C’est par contre un accessoire que nous réalisons sur mesure. L’un de ses atouts est une grande facilité d’utilisation : en fin de service, on relève le faux-fond, que l’on vide de ses résidus. C’est un vrai changement par rapport aux machines de filtration, dans les opérations comme dans le coût. » En l’espèce, Olio Sol met en avant l’intérêt à investir sur ses solutions, avec un prix catalogue à 1300€ en combinant les deux dispositifs, pour une durée de vie des huiles de friture qu’elle estime doublée.

Nous vous recommandons

Rational lance un outil de gestion de la consommation d’énergie

Rational lance un outil de gestion de la consommation d’énergie

Les utilisateurs du système de gestion de cuisine numérique ConnectedCooking disposent désormais d’un tableau de bord pour contrôler leur consommation.« Dans le secteur de l’hôtellerie et de la restauration, près de 80% des coûts...

Grease Capture, le piège à graisses d’Aco pour les cuisines de la RHD

Grease Capture, le piège à graisses d’Aco pour les cuisines de la RHD

Des essuie-main avec des embouts de mandrin biosourcés et recyclables chez KCP

Des essuie-main avec des embouts de mandrin biosourcés et recyclables chez KCP

Olivier Béguier Président d’Eurochef jusqu’en 2025

Olivier Béguier Président d’Eurochef jusqu’en 2025