Oh !.. Poivrier ! repris par deux entrepreneurs français et un fonds d'investissement

Paul Fedele
Didier Chenet vient de vendre son groupe composé de 14 restaurants dont 4 en franchise, à deux jeunes professionnels de la restauration, Valéry Sauzay et Jean-Christophe Marais adossés au fonds d'investissement luxembourgeois C+ Investments.
Et un réseau français de plus tombé dans l'escarcelle d'un fonds d'investissement. Sauf que, contrairement aux dernières transactions réalisées dans la profession, il s'agit d'un LMBI (Leverage Management Buy in), une opération avec effet de levier réalisée par un investisseur étranger à la société. En l'occurrence il s'agit là de deux jeunes professionnels, Valéry Sauzay et Jean-Christophe Marais, tous deux créateurs en 2004 du restaurant Rouge Tomate, un concept innovant que les deux entrepreneurs avaient très bien revendu en 2005. Depuis, ils recherchaient un réseau à taille humaine auquel ils auraient pu insuffler leur dynamisme.

C'est chose faite depuis hier, date du closing de l'opération de LMBI puisqu'ils ont repris à Didier Chenet, ce réseau de 14 restaurants. Pour ce faire, ils se sont appuyés sur le fonds d'investissement privé  luxembourgeois C+ Investments dont le conseil exclusif est la société belge Synapsis Associates S.A. «Mes enfants n'étant pas intéressés pour reprendre ma suite, je suis ravi que cette Belle au bois dormant, assoupie depuis quelque temps puisse être relancée par deux jeunes professionnels de la restauration », explique Didier Chenet qui se garde bien d'énoncer le montant de la transaction et qui nous confie vouloir se consacrer au Synhorcat dont il assure la présidence, à l'Ecole hôtelière de Paris et à un projet personnel dans un des métiers des CHR. 
La chaîne, propriétaire de 10 restaurants et qui compte 4 franchises (Aquaboulevard, Compass, SSP, Flo), a réalisé en 2006 un CA de 9,8 M€ sous enseigne (6,5 M€ en propre). Les deux nouveau co-dirigeants, se sont fixés comme objectifs de relancer Oh !.. Poivrier ! en redynamisant l'offre, la qualité et l'équipe qui bénéficiera de tous les soins des nouveaux patrons en terme de formation.. « Nous comptons aussi rénover l'ensemble des points de vente et disposons pour cela d'une enveloppe de 2 M€ », explique Valérie Sauzay.

Nous vous recommandons

Le Groupement des Hôtelleries & Restaurations de France (GHR) élit à sa tête Didier Chenet, président du GNI

Le Groupement des Hôtelleries & Restaurations de France (GHR) élit à sa tête Didier Chenet, président du GNI

Créé le 1er janvier dernier, le GHR, à travers ses membres rassemblés, vient d’élire à l’issue de sa première assemblée générale le conseil d’administration ainsi que le bureau exécutif.Hervé Dijols, président du SNRTC...

27/01/2023 |
Majorian a mis sur orbite Peace & Work, un label sur la qualité de vie au travail spécifique à l’hôtellerie-restauration

Majorian a mis sur orbite Peace & Work, un label sur la qualité de vie au travail spécifique à l’hôtellerie-restauration

L’édition 2023 du concours Fruit de Talent Andros Chef est lancée

L’édition 2023 du concours Fruit de Talent Andros Chef est lancée

Que faites-vous pour résoudre les problèmes de recrutement ?

Sondage

Que faites-vous pour résoudre les problèmes de recrutement ?

Plus d'articles