Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

OGM: le Synhorcat réclame de la souplesse

La rédaction de Néorestauration
Le Syndicat a sollicité un rendez-vous auprès de Christian Jacob. Il devrait être reçu très prochainement.

Entrée en application depuis le 18 avril, la réglementation communautaire établissant l'obligation d'étiquetage des produits à base d'OGM ou dérivés, destinés à l'alimentation humaine ou animale, s'applique notamment à la restauration. Ces conditions d'étiquetage concernent les produits à base d'OGM, même si l'ingrédient concerné entre pour une part mineure (seuil limité à 0,9%) dans la composition du plat proposé. Patrick Ameline, responsable de la section Restauration Traditionnelle du Synhorcat rappelait récemment la position du syndicat : « Le Synhorcat veut une totale transparence. Nous n'avons pas honte d'énoncer ce que nous proposons à nos clients, bien au contraire. Le souci du bien-être et de la santé du consommateur est primordial. Aujourd'hui notre position de fond et, par respect du principe de précaution, est d'éviter l'emploi de produits contenant des OGM, tant que les études scientifiques n'auront pas déterminé si l'ingérence de ce type de produit est dangereux ou non pour la santé.. Nous préconisons, pour encore plus de clarté, la création  et la mise en place d'un logo reconnaissable par tous (tel la norme NF, le sigle AB...) ».
C'est pourquoi, le Synhorcat a sollicité  un rendez-vous auprès de Christian Jacob, ministre délégué aux PME, au Commerce et à l'Artisanat, aux Professions libérales et à la Consommation, afin que des mesures plus souples puissent y être apportées. Il devrait être reçu très prochainement.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
26 sep - Paris
La RHD à l’heure du Healthy

Quels leviers pour relever les défis du mieux-manger ?

05 dé - Paris
CONGRÈS RHD

Quelles solutions mettre en place pour la consommation de demain ?

Nous vous recommandons

FrogPubs en phase avec les nouvelles attentes de consommation

FrogPubs en phase avec les nouvelles attentes de consommation

  Pour mieux répondre aux modes de vie de chacun et aux nouvelles tendances de consommation, les bars/restaurants et micro-brasseries FrogPubs proposent  désormais, au-delà du traditionnel expresso ou thé,[…]

UberEats déploie le click and collect dans 125 villes françaises

UberEats déploie le click and collect dans 125 villes françaises

Un troisième Dépôt Légal à Paris

Un troisième Dépôt Légal à Paris

Le Café 52 s’engage pour une cuisine saine et responsable

Le Café 52 s’engage pour une cuisine saine et responsable

Plus d'articles