abonné

nutrition Obésité : la vigilance s'impose

MARIE-LINE HUC
nutrition Obésité : la vigilance s'impose

Marie-Line Huc Diététicienne

© PHOTO : L. PERENOM

Devenue un problème majeur et prioritaire de santé publique, la prévention de l'obésité figure dans les objectifs du PNNS. Nos conseils.

On commet parfois des erreurs en composant l'alimentation des enfants. Sur les quantités, bien souvent en excès, ainsi que dans la répartition des nutriments et des aliments dans la journée. Les quantités, d'abord. L'enfant sera presque toujours sollicité, voire forcé de consommer des quantités d'aliments presque 20 à 50 % supérieures à ses besoins. Il prend alors l'habitude de cette surconsommation qui a des effets négatifs à long terme. Les recommandations de la circulaire de la restauration scolaire précisent les grammages à mettre en oeuvre. Il est difficile à nombre d'adultes encadrant la restauration d'accepter des quantités qui leur semblent faibles. Un travail de sensibilisation est utile.

« L'excès global de consommation constaté chez les enfants au-delà d'un an se conjugue aussi à un déséquilibre dans la répartition des nutriments, avec un excès d'apport en protéines et en lipides. L'excès de protéines étant lié à une consommation trop importante de viande et de produits laitiers. Des travaux scientifiques ont montré que les enfants qui consomment les quantités les plus importantes de[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
02
dé - Paris
Formation - Category Management en RHD

Bâtir une approche efficiente

05
dé - Paris
CONGRÈS RHD 2022

Fidélité, ancrage territorial, expérience…quelles redéfinitions de l’écosystème de la RHD