Nouvelle image Class'Croûte pour un développement soutenu

La rédaction de Néorestauration

Sujets relatifs :

,
Deux ans après la grande opération de relooking de son réseau, la chaîne de livraison et restauration rapide vient de revisiter son logo.
Des codes graphiques modernes avec deux carrés superposés, le nom de l'enseigne écrit dans une police de caractère chic avec en trame de fond, une silhouette de serveur avec son plateau, le spécialiste du plateau repas vient de donner un nouveau souffle à son identité visuelle et graphique. Une démarche qui conduit la marque Class'Croûte vers un univers plutôt contemporain, féminin et qualitatif, son coeur de marché. Logo, déco et supports de communication ont donc bénéficié d'une cure de jouvence de manière à coller avec une image produit en perpétuel renouvellement. La chaîne elle-même poursuit une politique soutenue de déploiement; elle a inauguré 13 adresses en 2005 dont 3 succursales. Avec l'ouverture au mois d'octobre d'Orléans, Moissy-Cramayel (77) et Dardilly (69), le réseau comptera 70 unités (dont le laboratoire) cette année pour un volume sous enseigne qui devrait avoisiner les 33 M€ HT en 2005. Huit franchises sont d'ores et déjà signées pour 2006.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

Pour sa 1ère ouverture, Place to Eat prend le contrepied du péri-urbain

Pour sa 1ère ouverture, Place to Eat prend le contrepied du péri-urbain

Le food-court, format d’avenir pour les zones d’activités ? Il faut bien le reconnaître, si ces espaces multi-offre se sont développés dans l’Hexagone ces dernières années, c’est d’abord et avant tout en adressant des flux...

15/07/2022 | Les tendancesOffre
Des bowls en force, et offensifs, chez Franprix

Des bowls en force, et offensifs, chez Franprix

Les Halles d’Issy bientôt aux couleurs Biltoki

Les Halles d’Issy bientôt aux couleurs Biltoki

Monoprix lance MonoprixPro pour les restaurateurs

Monoprix lance MonoprixPro pour les restaurateurs

Plus d'articles